PARTAGER

Le cabinet du juge du deuxième cabinet était hier l’attraction du Palais de justice de Dakar avec l’ouverture des scellés. Mais le mystère entoure toujours la nature des faux billets qui ont valu à Thione Ballago Seck 6 mois de détention préventive. «Le juge nous a présenté seulement un paquet transparent», a confié une source qui s’empresse de préciser que le contenu dudit paquet n’a pas été dévoilé. Donc la nature des billets en question reste encore inconnue. Par conséquent, le juge «ne peut pas montrer un paquet qu’il n’a pas dévoilé». «Nous ne savons pas de quoi les gens ont peur. On doit amener le sac afin que tout le monde puisse avoir une idée claire de ce que c’est», insiste un proche de Thione Seck qui estime que «les robes noires attendent du juge l’ouverture des scellés. Nous maintenons notre demande, à savoir l’ouverture des scellés». Plus clairement, Me Ousmane Sèye, avocat du chanteur, interrogé par Seneweb, avance : «Le juge nous avait convoqués pour l’ouverture des scellés. Quand nous sommes venus en présence de Thione Seck, on nous a exhibé un échantillon des scellés, c’est-à-dire un paquet qui contenait des billets. Mais en fait, il s’agissait de Kleenex et de billets verts. Il n’y a qu’un billet de 100 euros. On a constaté que dans le fameux sac, il n’y avait que des billets verts et des Kleenex entassés sous forme de coupure de billets.» Il a donc décidé de déposer une plainte contre X pour escroquerie afin de démonter cette «cabale». «Thione Seck est victime d’une grande escroquerie. Nous avons déposé une plainte contre X et l’enquête va être orientée vers ce côté-là», annonce l’avocat.
Placé sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, altération de signes monétaires ayant cours légal à l’étranger, blanchiment d’argent et tentative d’escroquerie, le leader de Ram Daan avait bénéficié d’une liberté pour raison de santé.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE