PARTAGER

Présent lors des deux dernières éditions, l’international sénégalais des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng, sera l’un des grands absents la troisième édition de la Nba Africa Game, prévue du 1er au 4 août prochain à Pretoria, en Afrique du Sud. Le pivot des Lions ne figure pas dans la liste des joueurs sélectionnés pour la présente édition.

L’international sénégalais des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng, ne sera de la troisième édition de la Nba Africa Game prévu à partir de 1er août prochain, à Pretoria, en Afrique du Sud. L’information, révélée par une source proche de la Ligue américaine de basket (Nba), ne précise pas cependant s’il s’agit d’un choix sportif ou plutôt d’un choix personnel de l’international sénégalais, présent lors des deux premières éditions. Auteur d’une belle prestation avec l’Equipe nationale lors de la phase retour des éliminatoires du Mondial, à Dakar, le pivot des Lions pourrait se concentrer sur la prochaine journée prévue en septembre prochain. Actuel­lement en vacances, le natif de Kébémer peut profiter de la période pour se ressourcer avant de refouler les parquets et certainement d’offrir le ticket de la qualification aux Lions pour le Mondial en Chine.
Inauguré en 2015, le concept de la Nba Africa Game est un match d’exhibition opposant des joueurs de la Ligue, formant une Team World et une Team Africa. Une manière de promouvoir le développement du basket sur le continent.
Pour la présente édition, deux autres Français, après Boris Diaw et Nicolas Batum en 2015, participeront à la troisième édition de la Nba Africa Game, le 4 août, à Pretoria (Afrique du sud). Il s’agit de Evan Fournier, dont la mère est algérienne, et Timothé Luwawu-Cabarrot, dont le père est congolais. L’arrière international du Magic (25 ans, 54 sél.), encore meilleur marqueur tricolore de la grande ligue cette saison (17,8 points de moyenne), s’était plaint de ne pas être convié à l’événement dans le passé.
Une sélection africaine qui sera conduite par Joël Embiid de Philadelphie, mais également le Nigérian Al-Farouq Aminu (Portland), Bismack Biyombo (Orlando), Cheick Diallo (New Orleans), Serge Ibaka (Toronto) ou encore Pascal Siakam (Toronto). Alors qu’en face, il y aura DeMar DeRozan (Toronto), Harrison Barnes (Dallas), Danilo Gallinari (Clippers), Rudy Gay (San Antonio), Khris Middleton (Milwaukee), Hassan Whiteside (Miami).
A noter que lors des deux premières éditions, la Team World avait pris le dessus sur la Team Africa (101-97 en 2015 et 108-97 en 2017). En espérant que le Sun Arena de 8 500 places de Pretoria portera chance à l’équipe africaine.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here