PARTAGER

A un an de la Can qu’elle va organiser à domicile, la Fédé­ration camerounaise (Fecafoot) entend renvoyer une image exemplaire. Dans ce contexte, l’international Clinton Njie va devoir s’expliquer à la suite de son comportement lors du dernier rassemblement en mai dernier en marge du match amical face au Burkina Faso (0-1) en France. Dans une lettre datée du 28 juin et révélée par le site +Defoot, l’instance demande à l’ailier de l’Olympique de Marseille d’apporter des précisions sur deux points.
L’ancien Lyonnais devra tout d’abord justifier son arrivée au rassemblement avec quelques heures de retard, mais il lui est surtout reproché d’avoir «fait monter, selon la direction de l’hôtel, deux filles dans (sa) chambre, qui ont été expulsées en raison des nuisances induites». A ce sujet aussi, le Phocéen va devoir apporter des éclaircissements. La Fecafoot attendait une réponse sous 8 jours, soit avant le 6 juillet. Pour l’heure, on ne sait pas si le joueur a répondu. Reste à savoir quelle suite l’instance donnera à cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here