PARTAGER

Accusé d’orgie sexuelle par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), lors du dernier regroupement des Lions Indomptables en mai avant la rencontre contre le Burkina Faso, Clinton Njie dément.

Dans une correspondance adressée à Clinton Njie, supposée confidentielle, et signée de Martin Etonge le secrétaire de la fédération, la Fécafoot avait donné une semaine à l’international camerounais pour apporter des clarifications. Clinton Njie était accusé d’avoir «fait monter deux filles dans sa chambre». Selon la Fécafoot, «les deux filles avaient été expulsées de l’hôtel à la suite des nuisances induites». «Autant je suis choqué par la démarche autant je suis surpris par le contenu. Je vais me plier à l’exigence de clarification devant les autorités compétentes. Mon honneur et ma carrière sont attaqués», écrit Clinton Njie dans un communiqué transmis à Koaci. L’inter­national camerounais précise, «porter le maillot des Lions Indomptables est un privilège, un honneur et un rêve d’enfant qui s’est réalisé, que j’espère honorer avec fierté». Il s’est dit «choqué et surpris» qu’une telle correspondance se retrouve sur les réseaux sociaux. Pour Clinton, cochambrier de Fai Collins, il s’agit d’un «malentendu» ou d’une «confusion».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here