PARTAGER

Nommé ministre de la Santé et de l’action sociale dans le dernier remaniement, Abdou­laye Diouf installe ses hommes de confiance. Marie Khémesse Ngom Ndiaye, précédemment Directrice de la Lutte contre la maladie, est nommée Directrice générale de la Santé, en remplacement de Pape Amadou Diack dont la destination n’a pas été précisée dans le communiqué du Conseil des ministres. Alors qu’il était en poste depuis plusieurs années. Mme Ndiaye a été remplacée Amadou Doucouré pendant que Omar Sarr, précédemment coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme, devient le directeur de la Santé de la mère et de l’enfant, poste vacant. En outre, Ousseynou Ngom est désormais le directeur de l’Admi­nistration générale et de l’Equipement, au ministère de la Santé et de l’action sociale, en remplacement de Monsieur Thiendella Babou.
Par ailleurs, il y a du mouvement aussi dans l’enseignement supérieur. Amadou Abdoul Sow, Docteur, jusqu’ici Doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, est promu Directeur général de l’Enseignement supérieur. En outre, Madame Ramatoulaye Diagne Mbengue sera à compter du 1er décembre 2017, Recteur de l’Université de Thiès, en remplacement de Matar Mour Seck, appelé à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

1 COMMENTAIRE

  1. Je reste convaincu qu’un fera un très bon ministre de la santé.
    Le blême c’est que la santé n’est pas seulement affaire de médecin (ils ne font même pas le cinquième dès effectifs )
    A chaque fois que ce ministère est géré par un médicale ,bonjour les promotions de camaraderie.
    Tous les professeurs au lieu de rester dans les hôpitaux pour leur TAF se bousculent aux portillons pour des directions ou même dès chefs de division.
    Quand un spécialiste Bac +12 fui les soins pour être directeur d’hôpital, ce qui engendre une grosse perte pour les malades.
    C’est malheureux de confier la CMU à un médecin.
    La CMU est plutôt de la protection sociale et les soins en constituent un maillon.
    On attend aussi la mise en oeuvre du décret bloqué par eva relativement aux régions médicales.

    Bref, beaucoup à dire
    Bonne chance

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here