PARTAGER

Le gouvernement n’entend pas se mêler dans la crise qui secoue le milieu du sport ivoirien après l’élimination des Eléphants footballeurs au Mondial 2018 de la Russie. Son porte-parole, Bruno Nabagné Koné, a fait cette mise au point ce jour à la conférence de presse d’après Conseil des ministres.
«Le gouvernement n’a pas d’avis, il observe et souhaite surtout qu’il y ait la plus grande cohésion possible dans ces associations qui, je le rappelle, sont des associations de type privé. Donc le gouvernement observe, mais n’a pas à se mêler», a expliqué Bruno Koné, par ailleurs ministre de la Communication. L’Etat ivoirien ne veut pas aussi s’immiscer dans la «bataille» entre Bamba Cheick Daniel et Palenfo.

Les frondeurs persistent et signent
La Fif a constaté l’irrecevabilité de la demande collective d’un certain nombre de clubs appelant à l’organisation d’une Assemblée générale extraordinaire, mais cette décision n’a pas calmé les ardeurs des 38 clubs qui demandent le départ de Sidy Diallo.
Réunis mercredi à Yamoussoukro par la voix du président de la Conférence des présidents Armand Gohourou, les clubs ont réitéré leur volonté d’organiser l’Assemblée générale extraordinaire pour révoquer l’actuel président de la Fif.
«L’Ag aura lieu. Nous avons pris connaissance du communiqué de la Fif. Nous donnerons une réponse appropriée bientôt. Qu’il s’agisse de G42 ou désormais de G38, nous irons au bout de notre action. Nous ne sommes pas ébranlés, car il s’agit d’une action collective. Aucun retrait n’a une incidence sur notre requête. D’autant plus que nous atteignions le quorum quand nous déposions notre demande. Seuls la conformité et le nombre de demandes individuelles soumises au moment du dépôt comptent. Le reste ne doit pas être pris au sérieux», a indiqué le président du G38. Qui révèle qu’une pétition a été déposée à la Caf et à la Fifa depuis le 29 décembre dernier. La mission de la Fifa était attendue hier à Abidjan.
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here