PARTAGER

Actuellement au Maroc où elle doit rencontrer la Renaissance sportive de Berkane pour la manche retour du dernier tour préliminaire de la Coupe de la Confé­dération africaine de Football, l’équipe de Génération Foot a vécu la galère avec les multiples tentatives de déstabilisation des Marocains. Après leur victoire 3-1 à Dakar à l’aller, les Sénégalais sont provoqués de différentes façons par les Marocains qui veulent renverser la tendance. C’est le Manager général de Génération Foot, le Français Olivier Perrin via sa page facebook, visitée par PointDakar, qui raconte la mésaventure de ses protégés. «Arrivée à l’aéroport, pas de dirigeants de Berkane, pas de délégué de la Fédération marocaine. Mise à disposition d’un bus des années 50, avec une porte qui ne pouvait pas se fermer, avec des chauffeurs qui ne parlaient pas notre langue et qui ne connaissaient pas l’adresse de l’hôtel. Le bus est tombé en panne et s’est arrêté 7 fois sur le chemin de 30 km qui a été réalisé en 1H 50 !! Alors que les joueurs ont quitté hier à 22 h 30. Ça c’est de l’accueil !!! Heureusement que notre intendant sur place a été efficace !!! Opération de déstabilisation étape 1 ! Il Nous en faudra plus. Merci au délégué de la Fédération sénégalaise qui était avec nous et à ceux qui sont restés sur place pour nous aider à distance.»
Avec Galsenfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here