PARTAGER

La 1ère édition de la Journée du vélo aura lieu le 13 mai prochain au Sénégal. En partenariat avec Crestone groupe, la Ligue régionale de cyclisme  de Dakar, initiatrice de la 1ère édition, va tenir des activités pour commémorer cette journée du vélo, le 13 mai à travers une randonnée de 20 km qui va regrouper, le matin des participants âgés entre 10 et 70 ans à la place l’Obélisque, avant la course-kermesse prévue l’après-midi au même lieu. Cette compétition se déroulera en circuit fermé en aller et retour, couvrant une distance de 60 km. L’objectif visé en organisant cette journée, selon Pape Fata Faye, président de la Ligue régionale de cyclisme de Dakar, est de «décomplexer» les Dakarois pour les amener à «pédaler». Car «le vélo renferme des vertus thérapeutiques. Le vélo soigne 25 maladies. Ce sont des spécialistes qui l’ont dit. Je suis diabétique, mais avec le vélo, je suis parvenu à faire baisser mon taux de glycémie de 3,72 à 0,89. En France, dans les métros, il y a de l’espace réservé aux vélos. Le cyclisme est bon pour la santé», renseigne  M. Faye, hier lors d’une conférence de presse. La Ligue régionale de cyclisme va profiter de cette journée du vélo pour lancer officiellement le démarrage de son centre de formation en vélo.
D’autres témoignages indiquent que «de vieilles personnes sont parvenues à soigner leur nerf sciatique grâce au vélo au moment où d’autres sont parvenus à s’en servir pour terrasser leur asthme». Le président de la Ligue régionale de cyclisme de Dakar annonce que les activités du 13 mai prochain sont ouvertes à tous ceux qui disposent d’un vélo et qui souhaitent y prendre part. «Nous visons plus d’une cinquantaine de participants», a dit Pape Fata Faye, qui n’écarte de  revoir le budget de la compétition à la hausse en le faisant passer, grâce à l’appui des partenaires, de 2,7 à 4 millions de francs Cfa.
La conduite d’un vélo, selon l’expert en vélo Joseph Mendy Pereira, requiert certaines aptitudes pour éviter les accidents de la circulation. D’où les raisons de la mise en place de ce centre de formation. Ancien président de la Fédération sénégalaise de cyclisme qui a commencé à enfourcher un vélo depuis 1958, M. Pereira, par ailleurs membre du Comité d’organisation de la Journée du vélo, de soutenir qu’un recensement sera fait dans toutes les écoles pour identifier les élèves qui disposent d’un vélo, en vue de leur faire bénéficier de cette formation.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE