PARTAGER

Le Parti socialiste avait besoin de s’assurer et de rassurer l’opinion publique nationale qu’il a survécu à la démission du président du Conseil départemental, El Hadji Ibrahima Barry, très populaire à Vélingara. Dimanche dernier, les proches de Ousmane Tanor Dieng ont réussi leur meeting de «remobilisation et de réplique à l’ancien camarade de parti qui a déclaré avoir quitté avec l’ensemble des 14 sections du département», dixit Sey­foulaye Baldé, secrétaire général de la coordination 1 du Ps. Il a tenu, au cours de cette rencontre, à procéder à l’appel nominatif des différentes sections. Et toutes ont répondu présent. Toutes s’étaient bien fait remarquer. Ousmane Baldé, poulain de l’ancien Socialiste M. Barry, a jubilé : «Cette mobilisation est la preuve que le Ps, malgré les défections notées, est encore vivant et se porte à merveille.» Ousmane Baldé, au cours de ce meeting, a posé aux camarades les questions suivantes : Restez-vous toujours fidèles au Ps ? Reconnaissez-vous Ousmane Tanor Dieng comme votre secrétaire général national ? Pour répondre positivement à cette question, la foule nombreuse, debout, a levé les bras vers le ciel et applaudi.
Le départ de El Hadji Ibrahima Barry pourrait apporter l’unité au sein de ce parti dans le département. On se rappelle que c’était pour satisfaire les positions inconciliables à l’époque de Seyfoulaye Baldé et de El Hadji Ibrahima Barry que le bureau politique, au cours d’un congrès, a décidé de mettre en place 2 coordinations qui ne s’entendaient que sur leur fidélité à OTD. Désormais, Ousmane Baldé et la Hcct Fatimata Niane Ba (anciennement proches de M. Barry) dialoguent avec Sey­foulaye Baldé. On saura certainement avec le temps si le département de Vélingara est prêt à aller prochainement vers la fusion de ces 2 coordinations.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE