PARTAGER

C’est une voix respectée au parti socialiste. «Regrettant profondément» la crise qui mine son parti, El Hadji Mansour Mbaye, membre du Conseil des sages du Ps, se dit prêt à arrondir les angles entre Ousmane Tanor Dieng et Khalifa Ababacar Sall. «Je suis prêt à faire la médiation entre les deux camps pour l’unité du parti», s’engage le président des communicateurs traditionnels. Selon lui, ce n’est pas la première fois que le Ps traverse ce genre de crise. «Ibrahima Seydou Ndao, qui était le président de l’Assemblée territoriale du temps du Président Senghor, on l’a trouvé à l’hôpital Principal pour l’amener en résidence surveillée. C’était le même parti. Le Ps traverse une crise qui n’honore personne. On doit continuer le dialogue dans l’intérêt exclusif du Ps. Aux deux camps, je lance un appel à l’unité», dit-il. Une initiative qui  risque  d’être vaine, a laissé entendre Serigne Mbaye Thiam. «Ceux qui disent que le parti devait régler l’affaire du 5 mars à l’interne, ont été convoqués par la Commission de discipline dirigée par le président Abdou Khadre Cissokho. Ils ne sont jamais venus», a dit M. Thiam.
bgdiop@lequotidien.sn