PARTAGER

Longtemps laissés en rade, 34 villages du département de Podor sortent des ténèbres en accédant à l’électricité. Dans le cadre du Programme national d’urgence d’électrification rurale, le gouvernement du Sénégal par ses fonds propres, vient de réaliser le projet d’électrification de l’ile à Morphil. Pour un coût de 3 milliards de francs Cfa, l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) a mis en place une des dorsales moyenne tension totalisant 85 km qui  ont à ce jour  permis d’électrifier les 34  localités situées dans les communes de Dodel, Démette, Madina N’Diatbé, Doumga Lao, Walaldé, Gamadji Saré et Guédé village..
Un communiqué annonce qu’une tournée du directeur général de l’Aser, Baba Diallo entre les localités de Pathé Gallo en passant par Siwré Thiambé, Dara Alaybé, Walaldé, Démette, entres autres localités, «a permis de s’assurer de la réalisation des travaux suivant les règles de l’art» mais aussi de «constater de visu, le bon déroulement de la mise en exploitation de ces différentes localités». «Ces villages qui viennent de sortir des ténèbres vont toutefois connaître un développement considérable dans le domaine socio-économique», relève-t-on.  Et avec cette électrification, cette zone va selon M. Diallo, «contribuer de façon significative, à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire en riz tout en réduisant les coûts de production qui ont longtemps entrainé l’utilisation des motopompes».
Au-delà de l’ile à Morphil, ce Programme national d’urgence d’électrification rurale couvre l’ensemble du pays pour un financement global de 110 milliards  de francs Cfa répartis entre le Pudc (43 milliards) et l’Aser (67 milliards). «Ce vaste programme permettra de réaliser près de 200 km de dorsale moyenne tension et va électrifier au passage 1700 localités en 2017», renseigne le directeur de l’Aser.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE