PARTAGER

Le président de Rewmi décline sa feuille de route

Le séminaire programmatique des cadres du parti de Rewmi à Saly, s’est finalement transformé hier en congrès d’investiture de Idrissa Seck comme candidat à la Présidentielle. Le leader de Rewmi n’a pas raté cette occasion pour cracher du feu sur Macky Sall et décliner son programme pour le Sénégal.

«Gestion juste, efficace et ambitieuse» contre «gestion sobre et vertueuse»
Le séminaire programmatique des cadres de Rewmi était très attendu. A Saly, le week-end, Idrissa Seck et ses hommes ont dévoilé un pan de leur projet de société pour 2019. La délégation de Touba a présenté une motion demandant à Idrissa Seck de transformer ce séminaire en congrès extraordinaire pour l’investir candidat à la Présidentielle. «Votre motion est enregistrée mais nous l’examinerons entre nous une fois qu’on aura fait une pause pour quand même libérer nos hôtes qui ont la patience d’attendre tout ce temps. Il est difficile de dire non à Touba car c’est une des fédérations électoralement les plus importantes après Dakar et Pikine», leur avait répondu Idrissa Seck. Et à la fin des travaux, il a été finalement investi. Auparavant, M. Seck s’est prononcé sur la gouvernance de Macky Sall. S’il est élu, Idrissa Seck propose pour ses deux mandats, 2019-2029, «une gestion juste, efficace et ambitieuse» pour faire oublier «la gestion sobre et vertueuse» du Président Sall. «Nous devons être juste, ne pas donner à la fourmi la part de l’éléphant parce que la fourmi sera écrasée ; l’éléphant sera fâché et cassera la porcelaine. Il faut être juste mais surtout efficace car quand on fait une action, il faut la faire de façon  efficace», a-t-il précisé.

Conseil supérieur à la place d’un ministère de l’Education
Mais le président du Conseil départemental de Thiès aura comme priorité l’Education. Il promet la mise en place d’un Conseil supérieur de l’Education qui ne sera confié ni à un ministre ni à un Premier ministre, mais qui sera présidée par le président de la République. Cette instance inclura, explique-t-il, «les meilleurs recteurs d’université, les meilleurs proviseurs de lycée, les meilleurs directeurs de collège, les meilleurs directeurs d’école élémentaire et les meilleurs directeurs d’école maternelle ou de case des tout-petits».

«Si Macky viole la Constitution, nous le dégagerons de là»
Le leader de Rewmi s’est aussi prononcé sur l’actualité brûlante relative au parrainage. Sur ce, il conseille au Président Sall de retirer ce projet. «Nous n’allons pas le laisser brûler le pays. Je veux lancer un appel solennel à la Société civile qui cherche à renouer les fils d’un dialogue rompu. Moi, en tout cas, je ne dialoguerai pas avec lui parce que sa parole n’est pas stable et il n’honore pas ses engagements. En revanche, vous avez la possibilité de lui dire de faire ce qu’il doit faire : c’est de ne pas violer notre Constitution, de ne pas instaurer ce parrainage. Donc, le 19 avril, nous sortirons tous nombreux mais nous ne voulons pas brûler notre pays. Je vous ai dit qu’il suffit que nous soyons très nombreux à porter nos brassards et déterminés. Si Macky Sall viole la Constitution du Sénégal, nous le dégagerons de là», avertit Idrissa Seck.

L’accès universel à l’électricité
Idrissa Seck a promis l’accès universel à l’électricité. «Le Sénégal a du pétrole et du gaz et les nouvelles technologies le permettent, bien évidement si c’est pas volé par la famille Sall d’ici là. Aujourd’hui, l’accès à l’électricité est de 50 à 55%. Je voudrais faire du Sénégal un hub de production d’électricité. Dans le mix énergétique, je voudrais qu’on atteigne aussi 30%», a-t-il dit. Il a également dénoncé certains con­trats signés par le régime. «Il y a des choses pas du tout catholiques qui s’y passent et Macky Sall sait ce que je dis. D’abord, c’est dangereux d’allouer des IPP à un même groupe qui fait un peu n’importe quoi. Et bien évidement, j’informe les groupes en question que je regarderai de très près ce qu’ils auront signé», a avertit le patron de Rewmi.
abciss@lequotidien.sn    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here