PARTAGER

La première femme nommée recteur au Sénégal a été installée hier, dans ses fonctions à l’université de Thiès. Ramatoulaye Diagne Mbengue compte s’appuyer les Technologies de l’information et de la communication (Tic) pour promouvoir l’économie du savoir.

«L’université de Thiès est déjà sur les rails de l’émergence. C’est une université qui est déjà orientée vers les sphères de la science, les métiers de la technologie de l’ingénierie. C’est donc une orientation qu’il faut renforcer pour aller de l’avant.» Ce sont les premiers mots de Rama­toulaye Diagne Mbengue. Elle qui prenait fonction hier, a insisté sur son «ambition» de «suivre la marche du monde». Elle dit : «Nous sommes dans une économie que l’on appelle économie du savoir. Et ce qui fait la valeur d’un pays ce ne sont plus les ressources dont ce pays dispose, mais plutôt les capacités techniques, intellectuelles et technologiques de ce pays. Il est donc important que l’université de Thiès soit au rendez-vous pour suivre sa voie dans le domaine du numérique qui fait une révolution dans tous les domaines du savoir. Il ne faut pas que nous soyons distancés par les autres nations.» Ainsi, Mme le recteur préconise une dynamique unitaire avec sa nouvelle équipe pour atteindre ses objectifs. «L’uni­ver­sité est une communauté composée d’enseignants, d’un personnel administratif, technique et d’étudiants très engagés. Ensemble nous allons voir où nous voulons aller. Ensemble nous irons, avec l’aide de Dieu, vers là où nous voulons aller.» Son prédécesseur, Professeur Matar Mour Seck, admis à faire valoir son droit à la retraite, est quant à lui revenu sur sa plus grande réalisation à la tête de l’Ut. Il s’agit du «laboratoire de travaux pratiques à distance qui permet aux étudiants de rester chez eux et de réaliser leurs travaux pratiques. Aujourd’hui nous avons 66 cours qui sont en lignes». Pour dire, selon Pr Seck, que «l’avenir des apprenants se trouve dans les Technologies de l’information et de la communication (Tic). L’informatique et les Tic ont largement pris leur place dans l’avenir». Ainsi il espère que «l’université de Thiès va continuer dans cette voie pour utiliser largement les Tic pour le bien-être des étudiants et du personnel».
Il faut rappeler que la première femme nommée recteur du Sénégal, Professeur Ramatou­laye Diagne Mbengue, est l’ex-conseillère technique chargée des affaires académiques et point focal Uemoa au sein du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Elle est professeur titulaire des universités, docteur d’Etat en lettres, philosophie. Elle a été la directrice de l’Ecole doctorale Ethos de l’Ucad.

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE