PARTAGER

Garga Mbossé de Door Doorate rêve d’un combat contre Tapha Tine. Une manière pour lui de venger son grand-frère, Zoss, qui avait chuté face au Géant du Baol. Ce dernier s’étant relancé en terrassant Yékini Jr le 1er jour de l’An.

Qu’est-ce que vous attendez pour redescendre dans l’arène ?
Je n’ai pas encore de proposition pour un combat si ce n’est qu’une seule que j’avais reçue en début de saison. On démarchait mon combat contre Malick Niang, mais cela n’a pu aboutir à cause de problèmes de santé de ce dernier dont on a fait cas. Je dirai que si mon tour vient, j’aurais un combat. Je suis un lutteur, si je reçois une proposition qui m’arrange, je n’hésiterais pas à m’engager.

Le 1er janvier dernier, lors du combat Tapha Tine-Yékini Jr, on vous a vu défier des adversaires…
J’avais jugé de le faire parce que j’étais en face de deux adversaires. J’avais mis un tambour devant ces derniers en demandant d’en découdre avec le vainqueur. Du moment que Tapha Tine est sorti victorieux de son combat contre Yékini Jr, la logique voudrait que je le croise. Qu’on me donne Tapha Tine ! Notre combat s’impose parce qu’il n’a pas de combat et moi je n’en dispose pas encore.

Ne craignez-vous pas d’être ignoré par Tapha Tine qui semble plus porté vers un combat contre le Roi des Arènes, Bombardier ?
Je trouve logique de croiser Tapha Tine. Si vous insinuez que Tapha Tine me dépasse de loin pour avoir battu Bombardier, je vous dirai que ce n’est sur la base de ce critère qu’un combat se concrétise. Tu peux voir un lutteur avec 100 combats affronter un adversaire qui ne compte que trois prestations dans l’arène. En clair, rien ne s’oppose à ce que je me mesure à Tapha Tine. Si on avait mis en avant ce critère que vous évoquez, Tapha Tine n’aurait jamais rencontré Bom­bardier (le Roi des arènes).

Tapha Tine semble être du lourd pour vous…
Si tu fais tomber du lourd, ça te permet d’entrer dans la cour des grands. C’est un champion avec lequel je rêve d’en découdre. Je veux rectifier le tir pour payer une dette à mes supporters. Je reste leur devoir une dette qui tire sa substance de ma défaite contre Boy Niang 2 en 2016. Je ne souhaite pas faire une année blanche.

Combien réclamerez-vous à un promoteur qui chercherait à décrocher ce combat ?
Même si on ne me paie absolument rien, je suis prêt à lutter contre Tapha Tine. Je suis prêt à lutter contre lui pour zéro franc. Tapha Tine n’est pas un lutteur explosif. Il est prenable malgré sa masse.

Pourquoi pas Yékini Jr comme plan B si toutefois vous n’arrivez pas à mettre la main sur Tapha Tine ?
Yékini Jr est dans les sacs. Je ne suis pas dans les sacs. Je suis différent de lui. Je ne veux pas lutter avec lui. Je suis resté trois ans sans défaite en réussissant à glaner trois victoires d’affilée avant de voir ma marche victorieuse connaître un coup de frein avec la contre-performance face à Boy Niang 2. Yékini Jr a fait face à des lutteurs comme Satangue Gningue et Modou Anta. J’ai soulevé Tonnerre que j’ai battu alors que ce dernier avait dicté sa loi à Yékini Jr. Donc vous voyez que tout est possible en lutte avec frappe…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here