PARTAGER

Une dizaine de conducteurs de motos «Djakarta» ont été interpellés et une cinquantaine de motos immobilisées par le commissariat urbain de Fatick pour «trouble à l’ordre public», a appris hier l’Aps de source sécuritaire.
L’arrestation de ces jeunes et l’immobilisation de leurs engins à deux-roues font suite à une marche non autorisée, organisée par une centaine de conducteurs dans les artères de la ville pour protester, selon eux, contre le coût élevé des mutations des véhicules à deux-roues, a confié à l’Aps une source policière qui a requis l’anonymat. «La marche non autorisée, ces jeunes ont érigé des barricades sur certaines artères de la ville et sur une partie de la route nationale 1», a poursuivi l’agent, qualifiant cette attitude de «trouble à l’ordre public».
Il a rappelé que dans le souci de réduire les accidents, le ministère des Transports terrestres avait pris dix décisions parmi lesquelles «l’immatriculation» gratuite de tous les véhicules à deux-roues auprès des services compétents dudit ministère.
La période d’immatriculation gratuite a démarré à Fatick le 16 mars 2017 et s’est poursuivie jusqu’en septembre 2017. «Le délai ayant expiré, aucun véhicule de deux-roues motorisé ne sera autorisé à circuler dans la région», a-t-il averti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here