PARTAGER

Le sélectionneur du Portugal se méfie de l’Iran, qui pourrait le priver de la qualification pour les huitièmes de finale ce lundi (18h00). Alors qu’un match nul suffira au Portugal pour assurer sa place en huitièmes de finale lundi, contre l’Iran (20h00), son sélectionneur, Fernando Santos, dit s’attendre à «une bataille difficile, avec deux équipes qui veulent gagner et qui vont tout donner pour la victoire. L’Iran n’a rien à perdre». «Nous avons vu toutes leurs rencontres des éliminatoires, et pas uniquement celles du Mondial, et nous avons pu vérifier que c’est une équipe très organisée, avec des joueurs de qualité, dont certains jouent dans des championnats importants comme l’Espagne, la Grèce ou la Russie, et avec l’expérience de deux Coupes du monde consécutives», a développé le sélectionneur portugais.

«C’est pour moi la meilleure équipe asiatique»
La performance de l’Iran (trois points, 3e du groupe B) en Russie «n’est pas une surprise» pour Santos : «Ils ont une grande capacité collective et ce n’est pas seulement une équipe défensive – ils savent bien jouer le contre, comme ils l’ont démontré contre l’Espagne […] C’est pour moi la meilleure équipe asiatique.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here