PARTAGER

La mort de l’étudiant Fallou Sène continue de mobiliser le mouvement estudiantin. A Ziguinchor la police a procédé à l’interpellation d’une trentaine de personnes renseigne la Rfm. Des édifices publics ont été saccagés. Les forces de l’ordre font face actuellement aux étudiants.

C’est le même constat à l’Université de Dakar. À la rédaction de ces lignes, l’avenue Cheikh Anta Diop est impraticable. Les étudiants armés de pierres font face à la police.

A l’université Gaston Berger, le calme semble revenu. Les étudiants se sont rendus au logement de Fallou Sène. Le procureur de Saint-Louis qui devait animer une conférence vient d’annuler la rencontre avec la presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here