PARTAGER
La Présidente du Liberia.

Les ministres en charge des questions de genre des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont tenu leur réunion périodique le 15 février dernier à Abidjan. Lors de cette rencontre, il a été demandé au Conseil des ministres de cette organisation de «s’approprier la feuille de route pour la mise en œuvre de l’Acte additionnel sur l’égalité des droits entre les hommes et les femmes pour le développement durable dans l’espace».

L’égalité des droits entre les hommes et les femmes est nécessaire pour le développement durable dans l’espace de la Cedeao. En témoigne la décision prise lors de la réunion périodique des ministres en charge de la femme et du genre des Etats membres de la Cedeao qui s’est tenue le 15 février dernier à Abidjan (Côte d’Ivoire). Dans un communiqué, on informe que  le Conseil des ministres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) «devra s’approprier la feuille de route pour la mise en œuvre de l’Acte additionnel sur l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour le développement durable dans l’espace communautaire».  Lors de cette rencontre, il a été aussi demandé «à la Commission et au Conseil des ministres de la Cedeao de prendre des mesures appropriées pour permettre au ministre en charge des questions du genre et de la femme de l’Etat assurant la présidence en exercice de l’organisation régionale de présenter un rapport sur la situation du genre dans l’espace Cedeao, lors de chaque sommet ordinaire des dirigeants ouest-africains». «Pour ce faire, la Commission a été encouragée à concevoir un système de revue annuelle des progrès, des obstacles et des défis de l’égalité du genre dans les Etats membres», a-t-on ajouté dans le document. Dans la même veine, les ministres ont «lancé un appel aux leaders de la région afin qu’ils réitèrent leurs instructions visant à renforcer les efforts nécessaires à l’instauration et au maintien d’un environnement propice à la réalisation de l’équité et de l’égalité du genre dans les Etats de cette organisation».
Par ailleurs, on informe dans le document que les travaux de cette réunion ont porté «sur l’examen d’une série de documents dont la mise en œuvre efficiente contribuerait à la réalisation de la Vision 2020 de la Cedeao, à travers l’exécution de programmes ayant une incidence directe sur les conditions de vie des populations de la région». Parmi ces documents on note «la feuille de route pour la mise en œuvre de l’Acte additionnel relatif à l’égalité de droits entre les femmes et les hommes pour le développement durable dans l’espace communautaire». Il y a aussi le plan d’actions régional de la Cedeao de lutte contre «la fistule obstétricale en Afrique de l’Ouest, de même que le cadre stratégique de la Cedeao pour le genre et les élections, et son plan d’actions». De même, on souligne que «le plan d’actions 2017-2020 pour la composante femme, paix et sécurité du cadre de prévention des conflits de la Cedeao a également été examiné».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE