PARTAGER

La plateforme des mouvements karimistes de Guédiawaye regrette le retrait de Aliou Sall comme tête de liste de Benno bokk yaakaar dans leur département. Non pas pour exprimer un soutien quelconque, mais pour le voir échapper à une défaite qu’ils lui avaient promise. «Aliou Sall est le coordonnateur de l’Apr et de Bby à Guédiawaye. Nous avions prévu de le battre lui-même. Mais si la majorité choisit une autre personne et que celle-ci est battue, le frère du Président pourrait arguer demain que c’est parce qu’il n’a pas dirigé la liste», ironise le coordonnateur des karimistes de Guédiawaye. Diadji Ngom souligne que lui et ses camarades mène depuis des mois, des visites de proximité en ce sens. «Ceux qui ont été choisis pour représenter le Peuple à l’Hémicycle, en l’occurrence Bouga Zely, Awa Sow et Aïda Sow Diawara, n’ont pas honoré leur engagement», constate-t-il.
M. Ngom espère, par ailleurs, que les négociations entre les différents plénipotentiaires de Manko wattu senegaal vont déboucher sur une liste commune à Guédiawaye. «Nous sommes une coalition composée du Pds, du Rewmi, de Aj/Pads, du Grand parti, de Bokk gis gis. Nous sommes aussi en train de discuter avec les partisans de Khalifa Sall au niveau départemental. Et si tout se passe bien, Malick Gackou sera notre candidat», dit-il.

latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE