PARTAGER

Le secrétariat permanent du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz entame aujourd’hui une visite officielle en Grande Bretagne. Pendant les cinq jours que durera la visite, la délégation du Cos-petrogaz se verra présenté l’expertise britannique dans les différentes branches des secteurs pétrolier et gazier à Londres, Manchester et Edinbourg.

Le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz a répondu favorablement à l’invitation du gouvernement britannique qui souhaite accompagner sa mission. Le Cos-petrogaz entame aujourd’hui une visite officielle en Grande Bretagne, signe du renforcement de la coopération entre le Sénégal et la Grande Bretagne dans le secteur des hydrocarbures, selon la présidence de la République. Les axes de partenariat, indique-t-elle dans un communiqué, «s’articuleront autour de la formation, le transfert de technologie et de savoir-faire, le développement et le renforcement des ‘’capacités locales’’ ou ‘’local content’’, la mise  en place de programmes de recherche et de développement et enfin le renforcement du cadre juridique et règlementaire du secteur des hydrocarbures au Sénégal». «Pendant les cinq jours que durera la visite, la délégation du Cos-petrogaz, conduite par son secrétaire permanent, Monsieur Ousmane Ndiaye, et accompagnée par Son Excellence Mon­sieur George Hodgson, ambassadeur de Grande Bretagne au Sénégal, se verra présenté l’expertise britannique dans les différentes branches des secteurs pétrolier et gazier à Londres, Manchester et Edinbourg». En effet, mentionne le document, «la Grande Bre­tagne a une expérience séculaire dans ces secteurs avec les développements dans la mer du Nord depuis la fin du 19ème  siècle».
«Au-delà des visites aux sièges respectifs des compagnies pé­tro­lières impliquées dans le développement du secteur au Sénégal, à savoir Kosmos, Bp et Cairn energy, les responsables du Cos-petrogaz auront également l’opportunité de rencontrer les acteurs majeurs du secteur financier britannique lors d’un déjeuner de travail organisé par City Uk, en partenariat avec Standard Chartered.» En outre, souligne le communiqué, «les questions de gouvernance dans le secteur des hydrocarbures seront abordées lors de rencontres avec le secrétariat international de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives et l’Université de Dundee. Le dernier volet de cette visite sera consacré à  la formation dans le secteur des hydrocarbures. A ce titre, la délégation se rendra, entre autres, à l’Imperial College de Londres, à l’Université de Manchester, mais également à l’Université Heriot-Watt et au Forth Valley College en Ecosse».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE