PARTAGER

Le Président Macky Sall procédera aujourd’hui, à l’inauguration de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd), en présence du chef d’Etat de la Gambie, Adama Barrow, et de celui de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, ainsi que de certains partenaires techniques et financiers.

L’inauguration tant attendue de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) est enfin arrivée. Le président de la République, Macky Sall, et son gouvernement, le secteur privé national, les partenaires techniques et financiers, ainsi que tous les acteurs du secteur socioéconomique se sont donné rendez-vous à Diass pour inaugurer à grande pompe la nouvelle plateforme aéroportuaire du Sénégal. Le consortium qui s’occupe de la gestion du nouvel aéroport, Limak-Aibd-Summa (Las), informe que l’arrivée et la mise en place des invités sont prévues à 10 heures. Entre 10 h et 11 h, il y aura des animations artistiques entrecoupées de paroles, messages et vidéos, avant l’arrivée du président de la République à l’aérogare des passagers où il va procéder à la coupure du ruban et au dévoilement de la plaque, vers 11 h 10 minutes. En présence de ses homologues de la Gambie, Adama Barrow, et de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, du président de la Bid, Bandar Hajjar, du représentant du président de la Bad, Amadou Hott, vice-président charge du secteur de l’énergie, du Pdg de Limak Nihat Ozdemir, entre autres personnalités, le Président Sall visitera d’après le programme de Las, l’aérogare, ainsi que le parcours du voyageur, avant de faire cap sur la tour de contrôle pour dévoiler sa plaque. Cette étape sera suivie par un ballet aérien, qui sera effectué par «touch &go de Pointe sarene, le décollage d’un ou deux avions de la compagnie air Sénégal, ainsi des aéronefs de l’Armée sénégalaise».
Le démarrage des activités de la plateforme aéroportuaire est prévu à 14h 00 et le premier atterrissage à 14h 45 par Air Côte d’Ivoire.
Il y a quelques jours, certaines compagnies comme Delta et Air France n’étaient pas très engagées à utiliser les services de Aibd. Cela, à cause de défauts qui avaient été repérés dans les cuves de stockage de kérosène au niveau de cette plateforme.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE