Satisfaction des revendications : Mary Teuw Niane invite le Saes à la patience

Satisfaction des revendications : Mary Teuw Niane invite le Saes à la patience

Cette semaine, le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) a renoué avec les grèves paralysant le fonctionnement des universités du Sénégal. Comprenant certes ce mouvement d’humeur, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche appelle les syndicalistes à la «patience et à la rete­nue».Car, selon Mary Teuw Niane, la plateforme revendicative, qui était beaucoup plus large, «a été satisfaite par le gouvernement jusqu’à 4 points».

Sur la réforme de titres, c’est-à-dire la modification de la loi portant statut des personnels d’enseignants, le ministre assure que le texte est passé en Conseil des ministres et devait atterrir à l’Assemblée nationale la semaine prochaine. «Il y a de fortes présomptions que le texte puisse être présenté à l’Assemblée nationale, la semaine prochaine», rassure M. Niane. Sur les trois autres points, qui concernent la retraite des personnels enseignants du supérieur, l’hos­pi­talisation et l’indemnité académique spéciale, le ministre fait retenir que les services du ministère des Finances sont en train d’y travailler.     
Par ailleurs, Mary Teuw Niane juge «incompréhensible» la grève des étudiants de l’université Gaston Berger de Saint-Louis qui protestent pour la mise à leur disposition de nouveaux lits. A leur endroit, le ministre explique que l’Etat est en train de dérouler un programme de 10 000 lits destinés aux universités en place. «Pour la première tranche, il y aura 4 000 lits pour l’université de Dakar et 2 000 pour l’Ugb», précise le ministre.     
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.       

Read 941 times
Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Nous sous réservons le droit de supprimer/modifier tout message considéré comme publicitaire, hors-sujet ou injurieux.

Champs obligatoires (*)