Programme de développement communautaire : Ngoundiane se penche sur sa croissance

Programme de développement communautaire : Ngoundiane se penche sur sa croissance

Une autosuffisance alimentaire et une génération de revenus substantiels et de manière globale pour l’amélioration de la qualité de vie des populations de Ngoundiane, c’est l’objectif du programme de développement communautaire engagé par le Conseil municipal de ladite commune. Pour mettre en œuvre un tel programme, une table ronde regroupant les acteurs économiques et les partenaires de la commune, a été organisée, ce samedi par la municipalité. Le but de cette rencontre, selon le maire Mbaye Dione, est d’imprégner les partenaires de la situation socio-économique de la commune mais également partager avec eux la vision de développement économique et social de la commune. Aussi, de créer une synergie dans l’intervention des partenaires en vue d’optimiser les résultats et d’entamer la réflexion pour l’élaboration d’un plan d’action global chiffré.

Sans compter, l’identification des projets porteurs de croissance pour les acteurs locaux et la mise en place d’un comité de coordination et de suivi. Le secteur d’activité que nous avons ciblé pour dérouler ce programme de développement communautaire est principalement le secteur agricole. Car dit M. Dione, «toutes les grandes Nations qui se sont développées, à savoir les Etats Unis, la France, le Canada, Israël, l’on été grâce à l’agriculture. Elles ont produit les meilleurs ingénieurs au monde agricole». Il insiste sur l’exemple de l’Etat hébreux, «Israël est un pays aride et qui vit constamment dans la guerre et pourtant son agriculture est développée. Là-bas les gens font même de l’agriculture sur des terrasses.» Par contre, poursuit M. Dione, «ici à Ngoundiane, nous avons de la terre. Nous avions quelques difficultés au niveau de l’eau mais par la volonté de la commune et les efforts du gouvernement, nous sommes en train de régler cette problématique de l’eau». Tout cela, pour appeler à un retour à la terre, les autochtones comme les cadres qui sont à l’étranger peuvent cultiver 24h/24 à Ngoundiane. La terre est là, les techniques modernes et outils aussi.
L’Anida a exposé tout un programme de ferme agricole villageoise, communautaire et même privé donc quelles que soient les dispositions que les gens vont prendre : individuelles ou collectives, on peut trouver des solutions.
Concernant le premier axe sur lequel l’équipe municipale veut asseoir le développement local de Ngoundiane, le maire cite l’agriculture incluant l’élevage et la pisciculture. Le deuxième axe consiste à «créer des chaînes de valeurs, surtout dans la transformation des produits céréaliers et maraichers qui passent nécessairement par l’encadrement des femmes». La commercialisation des produits, est le dernier volet du programme de développement communautaire, de Ngoundiane. «Nous pensons qu’il est temps de construire des aires de conditionnement, mais également de stockage et de commercialisation sur l’axe Ngoundiane», indique M. Dione. Parce que fera savoir l’édile de Ngoundiane, «à Séwékhaye, les femmes font leur commerce sur des étals. Nous voulons rompre avec cela et mettre de véritables cantines modernes à Séwé­khaye, Ngoundiane et Diack pour que ces femmes qui ont la volonté de cultiver et de transformer le produit puissent avoir des conditions pour les écouler et ne plus aller à Thiès ou à Dakar pour chercher du travail». Une réponse à la lancinante question de l’exode rural, qui vide Ngoundiane de ses populations. Au terme de la rencontre, les partenaires de la commune dont Plan International, Fongip, Prodes, Ong Heifer international, Anida, Prodac, Direction de l’horticulture, World éducation, Ofor, Green Sénégal, entres autres partenaires, se sont engagés à accompagner les acteurs économiques de la commune de Ngoundiane qui ont exposé des projets qui touchent tous les secteurs de la vie à savoir l’éducation, la santé, l’agriculture, le maraichage, l’élevage, la culture et l’environnement. Devant les acteurs locaux économiques, les groupements de femmes… Le maire a fait des recommandations pour que tous les axes de collaboration qui ont été dessinés soient concrétisés et matérialisés.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 395 times
Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Nous sous réservons le droit de supprimer/modifier tout message considéré comme publicitaire, hors-sujet ou injurieux.

Champs obligatoires (*)