Le Quotidien

Musique : Corneille, l’autre star rwandaise

Évaluer cet élément
(0 Votes)

En 2001, son album Parce qu’on vient de loin s’était écoulé à plus d’un million d’exemplaires. Le chanteur Corneille dit vouloir effectuer un retour au Rwanda... Sans en préciser la date.

Tous les deux chantent en français. Tous les deux ont des origines rwandaises. Tous les deux ont perdu des membres de leur famille dans la tragédie de 1994 et y font parfois référence dans leurs œuvres. Mais les similitudes entre Stromae et Corneille s’arrêtent là.
Contrairement à Paul Van Haver, qui a grandi en Belgique, Cornelius Nyungura (son nom à l’état civil) a passé son adolescence au pays des Mille Collines. C’est d’ailleurs là qu’il a fait ses débuts, remportant le prix Découvertes 1993 de la télévision d’Etat rwandaise. Il aurait très bien pu y passer le reste de sa vie si la guerre et le génocide des Tutsis n’avaient éclaté, en 1994. Corneille ne sait d’ailleurs pas lequel de ces deux événements simultanés a emporté sa famille disparue sous ses yeux à l’époque (son père était tutsi et sa mère hutue). «Je ne veux même pas le savoir», expliquait-il à Jeune Afrique en no­vem­­­­­bre 2013.
Toujours est-il que Corneille prend alors le chemin de l’exil, fuyant l’avancée du Front patriotique rwandais (Fpr), comme des centaines de milliers de Hutus. Il sera finalement recueilli par des amis de ses parents en Allemagne.
Dès lors, Corneille tourne le dos à un pays qui lui rappelle trop la souffrance. Il s’installe à Montréal, au Canada, et, s’il continue de chanter en français, ses productions se teintent d’une forte influence R&B afro-américaine. C’est avec l’album Parce qu’on vient de loin (sorti en 2001 et vendu à plus d’un million d’exemplaires) qu’il connaît le succès, en Europe francophone et au Québec. A l’époque, les médias se passionnent pour sa dramatique histoire familiale. Trop sans doute. «C’était devenu une accroche médiatique, analyse-t-il une décennie plus tard, et je n’étais pas équipé psychologiquement. Je pense que mon histoire m’échappait.»
Si certains de ses titres ont aussi connu le succès en Afrique, Corneille, qui vit entre l’Europe et l’Amérique, ne s’y est produit qu’une seule fois, lors du concert Africa Live, au Sénégal, en 2005. Et s’il annonce dans son dernier album (Entre Nord et Sud, sorti en 2013) sa nouvelle envie de retourner à Kigali, aucune date n’est pour l’instant arrêtée.

jeuneafrique.com

copyright 2011 Le quotidien |Tous droits réservés. Réalisation africa-tic.com.

Top Desktop version