Le Quotidien

En attendant le XVème sommet de la Francophonie à Dakar : La Wallonie-Bruxelles annonce son implication

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’édition 2014 de La lettre Wallonie-Bruxelles à Dakar vient de paraître. Outre le bilan des différentes activités menées par la coopération Wallonie-Bruxelles au Sénégal et dans la sous-région, notamment au Bénin et au Burkina Faso, elle met un accent particulier sur le prochain sommet de la Francophonie qui se tiendra les 28 et 29 novembre à Dakar. Le document partage différentes activités d’accompagnement ou préparatoires liées à ce rendez-vous important.

L’on y découvre entre autres, une conférence-ateliers sur l’enjeu d’un réseau francophone du patrimoine de l’architecture et de l’urbanisme, une rencontre sur le Hackxplor : le réseau francophone des conovateurs (21-25 novembre 2014) dont l’objectif est de travailler sur une ou des applications numériques susceptibles d’être utiles pour les entreprises et organisations dans le domaine de l’audiovisuel. Cette rencontre se tiendra à Dakar en prélude au forum mondial de la Langue française prévu en juillet 2015 à Liège.
La Wallonie-Bruxelles parrainera également une exposition photographique sur l’île de Gorée et ses habitants. Intitulée «Gorée 14°40’01»O, cette exposition sera complétée par la réalisation d’un film court métrage (français-wolof) et par l’édition d’un livre sur l’île mémoire. D’après La lettre de Wallonie-Bruxelles à Dakar, ces réalisations seront «assurées par Jean Dominique Burton, photographe belge, auteur de nombreuses publications et expositions sur l’Afrique». Par ailleurs, il est aussi prévu aux mois de novembre et décembre, une tournée de la pièce Trafiquée, une mise en scène du Théâtre de la Nuit, en collaboration avec des artistes sénégalais. Il s’agit, informe-t-on, d’une pièce théâtrale qui sensibilise les publics sur la problématique de l’exploitation, de l’humiliation et de la traite des êtres humains.
L’autre grand évènement évoqué dans le bulletin d’information et qui rentre dans le cadre du sommet de la francophonie avec l’implication de la coopération Wallonie-Bruxelles, ce sont les rencontres internationales du Théâtre, du conte et de la poésie. Ce sera du 1er au 2 décembre prochain à Louga, en hommage à Abdou Diouf, secrétaire général de l’Oif. Il s’agit, à en croire les organisateurs, de tenir un «festival à large rayonnement international fondé sur l’oralité, plus précisément le théâtre (de rue), la poésie, le conte… dans leur expression à la fois francophone et populaire nationale». Ces rencontres verront la participation d’intervenants sénégalais et wallons mais aussi des acteurs, conteurs et poètes provenant d’autres continents et pays d’Afrique. Dans son éditorial, Christian Saelens, le délégué Wallonie-Bruxelles à Dakar, a indiqué que la Francophonie a joué un grand rôle dans l’internationalisation des compétences de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. «Ce n’est pas tout à fait par hasard que la Délégation Wallonie-Bruxelles fut ouverte à Dakar en 1988 dans la  perspective de la tenue du troisième sommet de la Francophonie. Une belle page est déjà ainsi écrite à la veille du XVème sommet de la Francophonie en novembre prochain, à Dakar de nouveau», note-t-il.

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

copyright 2011 Le quotidien |Tous droits réservés. Réalisation africa-tic.com.

Top Desktop version