Le Quotidien

Sommet de la francophonie : Kalidou Kassé lance « Thiès en couleur »

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’artiste peintre Kalidou Kassé va accompagner à sa façon le 15e Sommet de la francophonie prévue à Dakar en Novembre 2014. Il a lancé ce Samedi une initiative dénommée « Thiès en couleur : Sargal Abdou Diouf ». En plus de l’hommage à l’ancien président du Sénégal, le concept offre des formations artistiques aux talibés de Thiès.

A quelques mois du 15e Sommet de la francophonie prévue à Dakar en novembre prochain, l’artiste peintre Kalidou Kassé a démarré ses activités pour accompagner ce rendez vous. Avant-hierier, il s’agissait d’offrir une consultation médicale gratuite aux jeunes élèves des écoles coraniques de la ville de Thiès. Une manifestation qui a connu un succès remarquable puisque plusieurs citoyens ont fait le déplacement pour profiter de l’aubaine. L’initiateur de la manifestation marque ainsi le démarrage de son programme dénommée « Thiès en couleurs : Sargal Abdou Diouf ». Prévu pour accompagner le sommet de la francophonie, l’hommage à l’ancien Président Abdou Diouf sera un moment important dans la ville de Thiès. « Nous avons pensé qu’il était important de rendre hommage à Abdou Diouf à l’occasion de ce sommet et de l’offrir en modèle aux jeunes » explique l’initiateur. Kalidou Kassé souligne que le choix porté sur Abdou Diouf s’explique par la dimension de l’homme  « qui est un modèle de développement et d’intégrité pour l’Afrique et le monde ».

Les aspects culturels de cet hommage seront à la hauteur de la dimension de l’homme précise le peintre du Sahel qui annonce un programme culturel riche et varié. « Nous allons organiser des concerts, une fresque en son et lumière sur Abdou Diouf. Nous avons également prévu d’associer tous les acteurs culturels de la ville de Thiès, dans les villages environnants pour fêter le Président Diouf » a-t-il expliqué.

Des formations artistiques pour les talibés

A coté de cet hommage, Kalidou Kassé compte aussi mener une action d’envergure en direction des talibés des daaras. « Thiès en couleur, c’est un concept qui intègre toutes les composantes de la ville de Thiès. Aujourd’hui, ce sont les talibés et sous ma casquette d’ambassadeur de l’Amref et de la croix rouge, je me suis engagé dans un programme de formation à leur profit ». Depuis 6 mois, l’artiste et son staff ont sillonné la ville de Thiès pour identifier tous les daaras et discuter avec eux. Résultat, près de 150 jeunes talibés ont été identifiés pour suivre des formations dans des métiers de l’artisanat d’art. « Nous avons pu identifier des jeunes de 16 à 23 ans qui ont appris le coran, mais n’ont souvent pas de métiers. On va leur demander dans quelle filière ils veulent être formés. Les calendriers de formation sont déjà identifiés, les professeurs qui doivent les former aussi. Et nous pensons qu’en maitrisant des métiers de l’artisanat d’art, ils pourront gagner leur autonomie une fois terminée la formation coranique » explique M. Kassé. Ces métiers aussi divers que variés seront inculqués aux jeunes talibés par des partenaires argentins entre autres.

« Il y a des artistes argentins qui vont venir les former dans la production de bougies en couleur, il y aura un ingénieur qui va les former en micro jardinage et dans beaucoup d’autres métiers » souligne encore Kalidou Kassé. Le peintre sénégalais qui a déjà eu à mener ce genre de programme aux Etats-unies et au Maroc, cible cette fois sa ville natale. « Je suis de Thiès, j’ai fait ma formation ici, j’ai grandi ici et j’ai le cœur ici. Ce que je fais ici, je l’ai déjà fait aux Etats-Unis ou j’ai aidé des jeunes américains à sortir de situations difficiles. Je l’ai fait au Maroc avec la Princesse Lala Mariam mais pourquoi pas au Sénégal ? », plaide Kalidou Kassé.

  Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

copyright 2011 Le quotidien |Tous droits réservés. Réalisation africa-tic.com.

Top Desktop version