Mbour - Dislocation syndicale : L’Uden/Rénovation voit le jour

L’Union démocratique des enseignants du Sénégal (Uden) se fissure : En Assemblée générale hier à Mbour, des secrétaires généraux de sections ont porté sur les fonts baptismaux l’Uden­/Rénovation. Ardo Fall, secrétaire général de la section Uden de Mbour, est le nouveau patron de cette structure. Selon Daouda Faye, secrétaire général sortant de la section de l’Uden de Grand Dakar 1, le manque de démocratie au sein de l’Uden explique cette fissure. «Nous avons décidé aujourd’hui de refonder le mouvement syndical à partir de l’union des enseignants démocratiques du Sénégal. Nous avons estimé que la machine syndicale est grippée.

Il y a nécessité de refonder le mouvement syndical, nous l’avons d’abord constaté par notre propre organisation syndicale qui a perdu sa crédibilité, son leadership qu’on connaissait d’antan ; donc il y a nécessité de faire le rappel des troupes pour refonder le mouvement syndical à partir de notre organisation», explique Daouda Faye, secrétaire de la section Uden de Grand Dakar. Sans oublier «l’absence de démocratie interne» dans ce syndicat. «Nous avons senti le mouvement syndical mourir de sa belle mort. On s’était dit qu’il faut refonder, mais refonder c’est s’ouvrir à l’unité, nous souffrons de l’émiettement syndical, le mouvement syndical est l’ombre de lui-même. Il y a nécessité de réunir nos forces peut-être pas autour d’une unité d’action, mais autour d’un cadre qui peut fédérer tout le monde. Actuelle­ment, on assiste à plusieurs grands cadres, il nous faut une coordination des cadres, une structure qui, si elle voyait le jour, nous permettrait de retrouver l’unité syndicale et continuer à gagner des batailles comme nous l’avons toujours fait», conseille M. Faye.
Choisi comme secrétaire général, Daouda Faye a décliné la proposition en prétextant la rédaction de sa thèse en Mathé­matiques. Ardo Fall, le nouveau patron du syndicat, décline sa feuille de route : «Ma mission, c’est de massifier notre syndicat qui est l’U­den/Ré­novation pour un mandat et ensuite remettre l’organisation entre les mains des jeunes. Sur les 30 membres sortants du congrès de l’Uden, les 22 sont là, tous les responsables des sections du Sénégal sont représentés dans cette Assem­blée générale. Notre credo, c’était de sauver l’Uden et cela ne peut se faire dans un autre réceptacle capable de prendre en charge les préoccupations des enseignants.»
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 1365 times
Rate this item
(0 votes)

Leave a comment

Nous sous réservons le droit de supprimer/modifier tout message considéré comme publicitaire, hors-sujet ou injurieux.

Champs obligatoires (*)