PARTAGER

Dans le cadre de la lutte pour l’atteinte des Objectifs durables de développement (Odd), la Cosydep, l’Ong-3D, Plan international et la Raddho ont uni leurs forces à travers une plateforme nationale.

L’union fait la force. Cet adage, la Société civile sénégalaise en a fait sienne pour une cause unique : jouer pleinement son rôle d’alerte et de veille pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (Odd), fixée à 2030. C’est dans ce cadre que la plateforme de la Société civile pour un suivi efficace des objectifs de développement durable a été lancée hier. Dans la charte, il est mentionné que «la présente plateforme est un cadre stratégique de réflexion et d’action pour contribuer activement à la mise en œuvre et au suivi des Odd. Elle ne saurait se substituer aux réseaux, fédérations et autres organisations qu’elle regroupe». Elles sont au total 40 organisations signataires, qui interviennent entre autres dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la lutte contre la pauvreté, des droits humains et les questions de genre. On peut citer par exemple, la Cosydep (Coa­lition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique), l’Ong-3D (démocratie, droits humains, développement local), Plan international, la Raddho. «Nous avons compris que pour l’atteinte des Odd, ça ne peut pas se faire de manière sectorielle. Donc, il va falloir regrouper tous les acteurs et travailler dans une dynamique globale pour arriver effectivement à l’atteinte des Odd. Raison pour laquelle nous nous sommes constitués pour aller vers la mise en place de cette plateforme qui fédère toutes les initiatives qui regroupent tous les acteurs de la Société civile», a dit Oumar Sow, membre du comité de travail qui a produit le document face à la presse. Un plan d’action est déjà dégagé et qui, selon les initiateurs, commence par la formalisation de la plateforme. Il est aussi prévu l’élaboration d’une feuille de route.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE