PARTAGER

La situation phytosanitaire reste calme dans la région de Kaffrine, hormis l’apparition sporadique de sautereaux qui ont été maîtrisés grâce à l’intervention des unités mobiles de la Direction de protection des végétaux (Dpv), a souligné vendredi le Directeur régional du développement rural (Drdr) de Kaffrine, Samba Ndao Tall. Au total, 6 560 hectares ont été prospectés et 2 230 infestés de chenilles arpenteuses ont été traités dans la région de Kaffrine, depuis le début de l’hivernage, a indiqué le Drdr dans un entretien avec l’Aps. Le rôle d’alerte et de veille des Comités de lutte villageois (Clv) a été d’un grand apport pour une intervention efficace de la Direction de protection des végétaux (Dpv), s’est- il félicité.
Selon le Drdr de Kaffrine, la mise en place de l’engrais dans la région de Kaffrine a démarré dans la deuxième décade de juin. Mais a-t-il déploré le rythme d’avancement «été très lent». A la date du 9 août 2017, a indiqué M. Tall, le niveau de mise en place de l’engrais est à 45% pour l’urée, 57% pour le 15-10-10, 64% pour le 6-20-10 et 85% pour le 15-15-15t. Selon lui, la situation pluviométrique reste favorable au bon développement végétatif des cultures. «A la date du 9 août 2017, le cumul moyen régional est de 245,7mm /14,4jours de pluies», a fait savoir M. Tall.

LAISSER UN COMMENTAIRE