PARTAGER

C’est l’effet contagion parce que tous les autres campus ont manifesté en soutien à leurs «amis» de Saint-Louis. L’université Cheikh Anta Diop de Dakar a été le théâtre de violentes échauffourées, hier.  Pendant plusieurs tours d’horloge, les étudiants se sont frottés aux Forces de l’ordre pour protester contre la mort de leur camarade, Fallou Sène, tué à l’université Gaston Berger de Saint-Louis.
Pour manifester leur solidarité et leur compassion, les pensionnaires de l’Ucad sont descendus sur l’avenue Cheikh Anta Diop, empêchant du coup la circulation des automobilistes. Il s’en est suivi une véritable intifada. Des jets de pierres contre des grenades lacrymogènes ont rythmé le campus social et ses environs.
Par conséquent, 2 véhicules appartenant Gmi et au ministère de la Pêche ont été incendiés. Plusieurs cas de blessés et des arrestations ont été notés du côté des frondeurs.
 bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here