PARTAGER

Ibrahima Eloi Sarr, vice-médiateur de l’Ucad, souhaite la réhabilitation du stade de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. «Je profite de l’occasion pour lancer un appel au gouvernement par rapport à l’état de ce stade. On ne peut parler de l’université Cheikh Anta Diop, qui est une référence, et ne pas avoir un stade omnisport. Je lance un appel pour que ce stade soit réhabilité», a réclamé M. Sarr ce dimanche en marge de la finale remportée par l’équipe sénégalaise de l’Ucad face aux Îles Comores (4-1). «Les étudiants ne méritent pas ce stade», ajoute celui qui est président du Centre africain de complémentarité scolaire universitaire et de promotion (Cacsup).
La réhabilitation de l’infrastructure sportive au sein de l’Ucad, qui ne dispose que d’une tribune, va, selon lui, aider davantage à faire asseoir une base affective beaucoup plus élargie pour le Duc qui pourra recevoir ses matchs de Ligue 2 dans ce stade.
«Aux Etats-Unis, dans toutes les grandes universités, le sport rime avec les études. On devrait donc tout faire pour que le Duc puisse avoir un stade fonctionnel tant au niveau de l’équipe du football que de celle du basket. C’est quelque chose qui peut être utilisé aussi bien par les étudiants que notre équipe phare», souligne Ibrahima Eloi Sarr, parrain de la finale du «Trophée des champions» et qui avait à ses côtés la marraine de la finale, le médecin de l’Equipe nationale féminine de football junior du Sénégal, le Dr Adja Mariétou Diop.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here