PARTAGER

La tuerie de Bofa-Bayotte, qui a occasionné 14 morts et une dizaine de blessés, n’a pas laissé insensibles les familles omarienne et tidiane. Venu à Ziguinchor hier présenter ses condoléances aux populations casamançaises et aux familles des victimes, le khalife général de la famille religieuse de Bambilor a condamné ce drame macabre. Non sans manquer de demander au président de la République de poursuivre ses efforts en Casamance pour matérialiser l’émergence économique de cette région à riches potentialités économiques.

Dans sa déclaration devant la presse régionale à la mosquée de Gounass qui jouxte la Brigade de gendarmerie de Néma, le guide religieux de Bambilor a plaidé pour la paix tout en prônant le dialogue dans la vérité et la sincérité en Casamance. «La paix en Casa­mance, c’est la paix au Sénégal, dans la sous-région et dans le monde», a-t-il indiqué. Pour Thierno Ahmadou Ba, la Casa­mance regorge d’énormes potentialités dans tous les domaines qui suscitent beaucoup d’intérêt à l’étranger et qui font le charme de cette région. Suffisant pour le chef religieux tidiane de Bam­bilor d’exhorter les bandes armées qui sévissent en Casa­mance de savoir raison garder et de cesser leurs attaques contre les populations innocentes, car étant d’avis que «tout doit se faire par le dialogue». Dans la même veine et au nom des familles religieuses du Sénégal, le marabout de Bambilor qui a prié pour la paix en Casa­mance et dans le pays a demandé au président de la République, qui a tant fait pour la Casamance, dit-il, de poursuivre et d’intensifier ses efforts de paix et de développement dans cette partie sud du pays.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here