PARTAGER

«Ce verdict est injuste. Je mets quiconque au défi d’apporter la preuve que j’ai tué Ndiaga Diouf. Il est inacceptable dans ce pays que, pour des raisons politiques, on veuille liquider un adversaire politique. Il y a 6 mois ferme dans la condamnation. Cela me rend inéligible pour les Légis­latives. Je souhaiterais dire à Macky Sall que je sois réélu ou pas, c’est le cadet de mes soucis. J’ai dépassé le niveau de député. Le juge Ibrahima Hamidou Dème a dénoncé les maux dont souffre la justice sénégalaise. On veut rendre Bamba Fall et Barthélemy Dias inéligibles. Le prochain s’appelle Khalifa Sall. Macky Sall et ses vieux briscards veulent le rendre inéligible. Il n’y a qu’un petit procureur qui croit en ma culpabilité. Il dit que je suis impoli, mais j’ai le droit d’être impoli. Je ne respecte pas un procureur qui confond la République avec l’Alliance pour la République. Je n’ai pas 25 millions à donner à qui que ce soit. Je n’ai pas de biens immobiliers, ni des avoirs qui peuvent être évalués à 25 millions. La justice est libre d’aller vérifier. Je rappelle, en reprenant les propos du Président Macky Sall, que les responsables de ce crime sont les commanditaires, et particulièrement l’Etat du Sénégal qui a été complice dans cette machination. L’agent judiciaire de l’Etat n’a qu’à être saisi pour rembourser. Dans le cas de Me Babacar Sèye, c’est l’agent judiciaire de l’Etat qui a remboursé la famille.»

bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE