PARTAGER

C’est finalement 47 listes qui iront à l’assaut de l’Assemblée nationale le 30 juillet. Deux des 49 initialement annoncées ne sont plus de la course. Il s’agit de And taxawu senegaal de Ousmane Faye qui s’est retirée et de celle de Ibrahima Faye, beau-frère du Président Sall, qui a été rejetée.

liste-legislativesL’électeur devra s’armer de patience et de courage pour faire entendre sa voix aux Législatives du 30 juillet prochain. Il devra, avant de voter, faire le tour des 47 bulletins étalés. En effet, c’est le nombre officiel des listes déclarées recevables par l’arrêté n° 09736 du 9 juin 2017, du ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique. Autant dire que la tâche s’annonce difficile. Il faut souligner que ce nombre est finalement en deçà des 49 listes initialement annoncées dans la presse. Et pour cause, And taxawu senegal, issue de la coalition Manko taxawu senegaal (Mts), version liste commune, a préféré tout bonnement se retirer. Aucune explication n’a été donnée à ce désistement de Ousma­ne Faye et Cie. Le beau-frère du président de la République, Ibrahima Faye, quant à lui, a vu sa liste rejetée. Il s’était distingué dans un entretien au vitriol avec L’Observateur contre la gestion de Macky Sall.
Si les services de Abdoulaye Daouda Diallo annoncent que «les listes de candidatures, annexes dudit arrêté de publication peuvent être consultées au niveau de la direction générale des Elections», il faut souligner que leur affichage ne sera disponible qu’aujourd’hui, au lieu indiqué. Pour l’heure, il est difficile de savoir le nombre de listes qui ont investi dans tous les départements, de l’intérieur et de l’extérieur. Il reste l’autre bataille : celle des couleurs et des symboles. Une réunion est annoncée dans ce sens aujourd’hui.
mgaye@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE