PARTAGER

L’administrateur général du Groupe Avenir communication est lauréat du Prix Norbert Zongo pour la liberté d’expression et de presse, édition 2017. Madiambal Diagne, distingué samedi dernier à Ouagadougou, considère cette consécration comme «un motif de satisfaction pour toute la presse sénégalaise» et la dédie à ses confrères et collaborateurs.

Le Festival international de la liberté d’expression et de presse (Filep) a désigné Madiambal Diagne, administrateur général du Groupe Avenir communication, lauréat du Prix Norbert Zongo pour la liberté d’expression et de presse, édition 2017. L’annonce a été faite samedi dernier, à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, lors de la soirée de gala de la 7ème édition du Filep qui s’était ouverte le mercredi 8 novembre dernier.
Interrogé hier par le journal Le Quotidien, Ma­diambal Diagne – qui était absent de l’édition 2017 du Filep – dit dédier ce prix qui demeure «un motif de satisfaction pour toute la presse sénégalaise» à ses confrères et collaborateurs. Celui qui a l’habitude de prendre part au Filep indique aussi que sa distinction est «un prix qui salue un parcours, le pedigree et une implication dans la lutte pour la liberté de presse», mais aussi son engagement dans le combat pour la protection et la défense des journalistes. «Avec cette consécration, les gens m’engagent à persévérer sur la question de l’exigence des normes de protection des journalistes», a encore soutenu le lauréat, par ailleurs ancien président du Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps) et actuel président de l’Union internationale de la presse francophone (Upf), qui a salué cette distinction de M. Diagne
Le Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation est un prix d’excellence décerné chaque année, depuis 2011, à tous les journalistes professionnels de l’Afrique qui sont régulièrement employés dans un organe de presse ou collaborent avec des organes de presse africains. Il a été créé par le Centre national de presse Norbert Zongo en mémoire de ce dernier qui fut directeur de publication de l’hebdomadaire L’Indé­pendant, et qui a été assassiné le 13 décembre 1998 au Burkina Faso.
Initié depuis 2007 par le Centre national de presse Norbert Zongo, le Festival international de la liberté d’expression et de presse (Filep) se veut un espace et un cadre privilégié pour discuter de la légitimité et du pouvoir des médias en rapport avec la gestion publique et le fonctionnement des institutions. La 7ème édition avait pour thème «Défis sécuritaires en Afrique : rôle et responsabilité des médias». Elle a réuni environ 250 participants venus du Burkina, d’Afrique et d’ailleurs.
mdiatta@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Je voudrais très sincèrement rectifier cet article qui n’est pas juste et qui n’est pas du tout profesionnel. M. Madiambal DIAGNE n’a pas été lauréat d’un prix Norbert Zongo pour la simple raison qu’il n’a pas compétit.
    Madiambal DIAGNAa reçu une attestation de reconnaissance pour son engagement dans la défense de la liberté de la presse et surtout pour son implication en 2015 dans la resistance contre le PUTCH de septembre 2015 au Burkina Faso.
    Je me devais de rectifier cela car le lauréat du prix Norbert Zongo du journalisme d’Investigation est bel et bien Emmanuel Mayah du Nigéria.
    Prière donc faire un rectificatif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here