PARTAGER

L’équipe de Génération Foot, championne en titre et vainqueur de la Supercoupe et du trophée des champions, ambitionne de surfer sur la même vague que lors des précédentes années avec comme objectif de continuer à figurer parmi les meilleures équipes évoluant dans le championnat sénégalais, mais également africain. Face à la presse hier, dans les locaux du club, la Direction a fait part des grands changements apportés au sein du club pour rayonner davantage sur l’élite du football sénégalais. Pour rester dans cette dynamique de performance, la Direction du club a fait appel à d’autres techniciens expérimentés tels que l’ancien coach de Niary Tally, Demba Mbaye, Abdoulaye Seck, ancien de Diambars de Saly, mais aussi d’un staff médical performant dirigé par le professeur Dan­sokho de l’université Cheikh Anta Diop. «Il faut chercher les meilleurs pour faire de l’excellence», dira le Directeur technique, Abdoulaye Sarr, aux côtés du président Mady Touré ou encore du manager, Olivier Perrin. Au chapitre de nouvelles recrues, six joueurs ont intégré l’équipe élite, élargie à 45 contre 25 la saison dernière.

Un stade de 15 000 places
Avec une école privée reconnue par l’Etat, un bâtiment en finition, l’éducation continue d’occuper une place de choix au sein du centre. «Nous formons des hommes», dira Mady Touré. A ce sujet, la direction informe que «c’est une quinzaine de professeurs qui assurent l’éducation des pensionnaires».
Championne en titre, Géné­ration Foot aspire, au pire des cas, «finir dans le trio de tête du championnat». Quid de la Ligue africaine des clubs ? Sur ce chapitre, Olivier Perrin compte profiter de l’expérience de la première participation pour «remporter au moins un match. Après, on verra parce qu’il y a beaucoup de choses qui entrent en jeu. Des choses que nous ne maitrisons pas comme le calendrier des compétitions. Autant sur le plan national, qu’en Afrique. Mais, on a travaillé en prenant compte de notre prochaine participation en Coupe d’Afrique. Par exemple, sur les systèmes de jeu, le style de l’adversaire…», dira le manager du club.
A long terme, la Direction ambitionne de construire un stade de 15 000 places sur le site. Un rêve du président, Mady Touré, qu’il espère réaliser dans les 10 prochaines années.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE