PARTAGER

Me Mame Adama Guèye regrette la «répression aveugle» exercée par la gendarmerie sur les étudiants de l’Université Gaston Berger, causant la mort de Fallou Sène. Dans un communiqué, le leader du mouvement Sénégal bou bess voit dans ce drame une «confirmation des dérives dans l’usage disproportionné de la force» de la part des hommes en tenue. «Je condamne fermement les dérives répressives qui caractérisent depuis quelque temps les opérations des forces de police et de la gendarmerie. Ces forces, censées être au service de la sécurité des citoyens, ont de plus en plus tendance à installer le désordre lors de leurs interventions et à porter atteinte à la sécurité des citoyens. Au nom des principes fondamentaux de la Répu­blique, j’invite les forces de police et de gendarmerie à se ressaisir en adoptant la posture de sujétion à la République plutôt que celle d’allégeance au pouvoir en place», appelle l’avocat.
Selon lui, «rien ne peut justifier l’usage de balles réelles contre les étudiants qui n’exigeaient que le respect de leurs droits face à un Etat qui, une fois de plus, manque à ses engagements». Me Guèye estime que «l’heure est venue de constituer un rempart citoyen contre les dérives autoritaristes du régime du Président Macky Sall».
bgdiop@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Pauvre débile ! Vous devez vous réjouir du drame qui vient de nous arriver … puisque cela a été tjrs un vœu pieux que vous avez tjrs souhaité. Donc vous devriez avoir honte de votre comportement indécis dans ces moments là .
    Vous êtes vraiment pitoyable !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here