PARTAGER

Lors d’un Comité régional de développement tenu jeudi dernier à Matam, le directeur de l’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) a indiqué que 36 villages de la région seront bientôt, électrifiés dans le cadre d’un projet cofinancé par  l’Union européenne.

L’Agence sénégalaise d’électrification rurale (Aser) a procédé jeudi dernier, à la présentation du projet d’électrification de 36 villages de la région de Matam. D’un coût  global de 10 milliards 500 millions de francs Cfa, ce projet sera cofinancé par l’Etat sénégalais et l’Union européenne. L’Ue contribuera à hauteur de 5 milliards 250 millions de francs Cfa et le gouvernement du Sénégal complétera l’autre moitié, a indiqué  le directeur général de l’Aser, lors d’un Comité régional de développement organisé à Matam. Selon Baba Diallo, l’objectif principal du projet est de permettre aux localités loin du réseau électrique de bénéficier à travers des centrales solaires d’une énergie moderne et fiable et qui permettrait aux populations de la zone rurale de sortir des ténèbres et de développer des activités génératrices de revenus.  Ce projet s’inscrit donc dans le cadre du programme national d’électrification rurale qui vise l’accès universel à l’énergie dans le monde rural. Par ailleurs, souligne le directeur de l’Aser, dans le cadre du programme national d’urgence d’électrification rurale, 150 milliards de francs Cfa ont été dégagés pour permettre à 2800 villages d’accéder à l’électricité sur toute l’étendue du territoire. L’objectif du programme est d’impulser une dynamique de croissance intégrée et soutenue pour réduire les inégalités d’accès aux services sociaux de base.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE