PARTAGER

Jamal Sellami, le sélectionneur de l’Equipe nationale des locaux, et Badr Banoun, son capitaine, ont tenu ce vendredi une conférence de presse. Les deux hommes se sont exprimés à l’aube de leur confrontation face à la Mauritanie en ouverture du Chan 2018.
Sellami rappelle que ses joueurs se côtoient depuis environ un an et demi et que l’équipe compte dans ses rangs les meilleurs joueurs de la Botola.
«Nos joueurs ont déjà des expériences similaires», lance le cadre national en référence aux joueurs du Wydad qui ont remporté la C1, ceux du Raja qui ont gagné la Coupe du trône et aux joueurs qui ont participé aux éliminatoires du Mondial avec l’Equipe A.
Le sélectionneur a également exprimé son incompréhension quant à la suspension de Jawad El Yamiq. «Ce que je retiens, c’est la suspension de El Yamiq. Il a reçu ses cartons jaunes en août et nous serons privés de ce défenseur demain», déclare Sellami. Constamment convoqué en Equipe national A, véritable rempart imprenable, le Rajaoui avait récolté deux cartons jaunes pendant les éliminatoires. Sellami a également évoqué le public qui, selon lui, est «exigeant, mais qui a bon cœur».
Badr Banoun a, pour sa part, affirmé que les bons résultats du football national inspirent les joueurs locaux. «Nous remercions la Frmf pour l’organisation de ce Chan 2018», déclare le joueur qui y voit une occasion de porter le drapeau marocain au sommet. «Le public marocain ne nous pardonnera pas en cas de faux pas», estime le capitaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here