PARTAGER

L’Apr prépare activement la Présidentielle de 2019. L’adminis­trateur du parti, Maël Thiam, a été dépêché à Mbour pour recoller les morceaux.

L’Apr sonne la remobilisation des troupes dans le département de Mbour. Et c’est Maël Thiam qui a été dépêché par le parti pour recoller les morceaux et inviter les responsables à l’unité en direction de la Présidentielle de 2019. L’administrateur de l’Apr les a rencontrés pour aplanir les divergences profondes entre Apéristes. «Nous devons comprendre que dans la division rien ne peut se faire. Et la perte de certaines communes par le parti en est une illustration. Mais tout de même, je vous invite à renforcer cette dynamique unitaire», leur a-t-il dit. Interpellé sur l’absence de certains responsables à cette rencontre, l’émissaire du président de l’Apr minimise. «Tout le monde ne peut pas être disponible au même moment. Certains ont des empêchements, ce qui ne signifie pas l’expression d’une division. Au contraire, la dynamique unitaire est relancée et nous allons travailler à la consolider jusqu’à l’élection présidentielle», assure-t-il.
Le discours de M. Thiam n’aura pas eu beaucoup d’effets sur les responsables de l’Apr présents dans cette salle. Selon Serigne Mbaye Wade, cette rencontre n’est qu’une «déception». «On nous prend pour des moutons, des moins que rien, je dirai même des béni-oui-oui. On a privé de parole à tous les responsables alors que Me Oumar Youm, Mahmout Saleh, Cheikh Issa Sall et Ousmane Tanor Dieng étaient là. C’est un manque de considération. Nous attendions un discours cohérent. Mbour est laissée en rade dans le Pse. Même à Thiès, Macky Sall a investi 8 milliards alors que Mbour lui a tout donné. Il est temps que ce département reçoive ce qui lui revient de droit», fulmine le responsable de l’Apr de Mbour commune. M. Wade invite donc le chef de l’Etat à recevoir les responsables du département. Non sans déplorer que «certains responsables ne travaillent que pour eux et font croire à Macky Sall qu’ils font la pluie et le beau temps à Mbour». La coordonnatrice de la Cojer communale, elle, se dit prête à accompagner leur président de parti pour gagner ces élections. «En tant que fer de lance du parti, la Cojer compte faire des pieds et des mains pour réconcilier les différents responsables et sensibiliser les populations sur les différentes réalisations du parti dans le département», a dit Mame Diarra Faye.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here