PARTAGER

La qualification pour le Mondial 2018 en poche, la capitaine des Lions, Cheikhou Kouyaté, rejoue avec Le Quotidien les six matchs ayant permis au Sénégal de décrocher son ticket pour «Russie 2018».

1 – Sénégal-Cap Vert (2-0) : «Un démarrage idéal»
«On avait bien commencé la compétition en s’imposant 2-0. On avait fait un match magistral. Le Peuple sénégalais était content de ce match. C’était un démarrage idéal pour l’équipe. C’était la meilleure manière d’entamer les éliminatoires de la Coupe du monde. On s’est fait plaisir et on a donné du plaisir au public.»

2 – Afrique du Sud-Sénégal à Polowkane (1-2) : «Un match qui nous a fait mal au cœur»
«C’est le fameux match où on a été volés par l’arbitre (perdu 1-2). C’est un match qui nous a fait mal au cœur. On se disait qu’il nous fallait au moins faire un bon résultat là-bas, à savoir décrocher un ou les trois points. On a commis l’erreur de ne pas jouer en première mi-temps. On ne peut pas oublier l’arbitrage non plus. Heureusement qu’on a rejoué ce match parce que ce n’était vraiment pas le résultat qu’il fallait avec l’arbitrage qu’il y a eu. Ce que je peux dire sur ce match, c’est que justice a été faite.»

3 – Sénégal-Burkina Faso (0-0) : «Après ce match, on s’est dit que le Burkina était notre véritable adversaire»
«Je crois que sur ce match, tout le monde nous a critiqués. Les gens n’ont pas apprécié la prestation de l’équipe. On a fait match nul zéro but partout à domicile sans convaincre. Ce match nous a fait très mal. A partir de là, on s’est dit que le Burkina était notre véritable adversaire pour le ticket final. On a discuté entre joueurs et on s’est dit qu’il fallait vraiment gagner nos prochains matchs pour avoir notre destin en mains.»

4 – Burkina Faso-Sénégal (2-2) : «Ce match a sonné le réveil de l’équipe»
«Au retour, il fallait se réveiller. Mais à l’image du match aller, on n’a pas gagné à la fin, alors qu’on tenait les trois points. Cela nous a fait très mal également. Pourtant, beaucoup de gens pensaient qu’on allait perdre ce match à Ouagadougou. On parvient à faire une bonne prestation, malheureusement à la fin, on encaisse ce but égalisateur dans les dernières minutes. On fait deux partout alors qu’on devait gagner ce match. Surtout que l’adversaire était à 10. C’est vrai qu’ils ont eu un coup de chance avec le ballon qui atterrit sur le poteau et qui retombe sur le gardien avant de rentrer. Ça fait mal au cœur. Mais après on s’est concertés et on a décidé d’y croire. Et je pense que c’est ce match qui a sonné le réveil de l’équipe.»

5 – Cap Vert-Sénégal (0-2) : «Il fallait gagner ce match pour refaire notre retard»
«Le Burkina Faso était en tête de notre poule. Et quand on apprend qu’on doit rejouer le match contre l’Afrique du Sud, là on s’est dit qu’on ne devait pas rater l’occasion de refaire notre retard et d’avoir notre destin en mains. Il fallait donc gagner ce match pour rester dans la course à la qualification. On s’est dit qu’on part au Cap-Vert pour gagner. Ce qu’on a fait. Et à la fin du match contre le Cap Vert, il ne restait plus qu’à finir le travail en Afrique du Sud. Surtout que le Burkina Faso avait perdu face à l’Afrique du Sud. Les choses sont allées très vite.»

6 – Afrique du Sud-Sénégal (0-2) : «On n’a pas eu besoin de discours du coach car on savait ce qu’on avait à faire»
«Cette fois-ci, il fallait gagner parce que c’était une finale pour nous. Comme je l’ai dit, on avait du mal à digérer le premier match contre l’Afrique du Sud avec tout ce qui s’était passé avec l’arbitrage. Du coup, on n’a pas eu besoin de discours du coach pour ce match. On savait ce qu’on avait à faire, on a pas beaucoup parlé. Avec Sadio Mané, on s’est dit qu’il fallait gagner ce match pour montrer à tout le monde que c’est à cause de l’arbitrage qu’on avait perdu. Pour cela, il fallait être présents et gagner, ce qu’on a fait.»

Dernier match à Dakar, ce soir «Gagner tout en se faisant plaisir»
«Nous allons jouer pour le public sénégalais. On doit se lâcher et jouer pour faire plaisir au Peuple sénégalais. On sait que le public sera là. On va jouer pour gagner ce dernier match afin de leur faire plaisir. On veut aussi nous faire plaisir. Il faut comprendre que c’est un match important pour le classement Fifa. C’est vrai que nous sommes déjà qualifiés et qu’on parle de match de gala, mais ça doit passer par une victoire pour que la fête soit plus belle. Ces trois points sont importants pour terminer en beauté. Et on est vraiment conscients de cela.»

LAISSER UN COMMENTAIRE