PARTAGER

Revigorés par leur victoire sur la Corée du Sud lundi, les Lions sont arrivés hier à Kaluga gonflés à bloc.

Les choses sérieuses commencent pour les Lions du Sénégal, qui ont rallié hier soir Kaluga, leur quartier général en Russie. Côté ambiance : rien à se mettre sous la dent à cause de l’absence du 12ème Gaindé et la pluie comme invitée-surprise.
Mardi 12 juin 2018, il est 18h 30 (15h 30 à Dakar) quand les envoyés spéciaux de la presse sénégalaise débarquent à l’entrée du petit aéroport de Kaluga, lieu abritant le camp de base des Lions du Sénégal pour les besoins du Mondial russe qui débute ce jeudi 14 juin.
Le décor est planté avec la présence remarquée des Forces de sécurité en charge de conduire la délégation sénégalaise au lieu indiqué. Le bus du Sénégal où on peut lire le slogan «Impossible n’est pas sénégalais» est soigneusement garé tout près en attendant la sortie de ses hôtes.
Présent en tant qu’officiel sénégalais, le vice-président de Fédé foot, Abdoulaye Sow, s’attèle à mettre la dernière main à l’organisation de l’accueil. La première remarque ? Côté ambiance, c’est l’absence des supporters sénégalais toujours attendus à Moscou avant de rallier Kaluga. Et comme pour les suppléer, un petit groupe de fans russes de Sadio Mané est là pour attendre l’apparition de la star sénégalaise, auréolée d’une superbe finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid de Cristiano Ronaldo (1-3).
Il est 19 heures, toujours pas l’ombre des hommes de Aliou Cissé, qui sont finalement annoncés à 19h 30 locales (16h 30 Gmt). L’attente dure et au même moment le ciel menace d’ouvrir ses vannes. Et ce qui l’on redoutait arriva : la pluie s’invite à l’accueil. Et au même moment on entend le vrombissement du moteur de l’avion des Lions qui vient d’atterrir à 19h 30 juste, en provenance de Salzbourg en Autriche où ils ont joué et battu en amical la Corée du Sud (2-0). Les choses commencent à bouger sous les yeux d’un maigre public, de la presse sénégalaise et de quelques confrères étrangers. Là aussi il faut être patient avec les formalités administratives qui durent aussi.
Armés de parapluie et vêtus d’une tenue traditionnelle, les Lions sortent un à un pour rejoindre leur bus. Evidemment l’apparition de Sadio Mané, qui était très attendu par le petit groupe de sympathisants russes de Kaluga, a été saluée par un standing-ovation. Par la suite, le coach Aliou Cissé, son capitaine Cheikhou Kouyaté et Kalidou Kouyaté sont passés à l’oral devant les envoyés spéciaux sénégalais. C’était le dernier acte de cet accueil assez calme et qui inaugure les premiers pas de la bande à Sadio Mané en terre russe.
Il est 20h 05 locales, direction l’hôtel des Lions. C’est le début des choses très sérieuses. D’ici le 19 juin, date de la première sortie des Sénégalais, Aliou Cissé a concocté un plan de travail avec un break pour les besoins de la fête de Korité prévue en principe ce 15 juin. Une dernière ligne droite où rien ne sera laissé au hasard par le sélectionneur avec une entame importante face à la Pologne. Avant de jouer contre le Japon pour finir face à la Colombie dans un Groupe H où tout est ouvert.

Cheikhou Kouyaté, capitaine des Lions : «Prêt pour la Coupe du monde»
«On est vraiment contents d’être là aujourd’hui. C’est avec beaucoup d’honneur et de fierté que nous venons ici. On a beaucoup travaillé pour être là aujourd’hui. De Madagascar à Kaluga…, donc, c’est une fierté pour un joueur de participer à une Coupe du monde. On est contents d’être arrivés. Pour ce qui est de l’accueil, on n’a vu personne. Je ne vois que les journalistes (rires). Mais bon, on est ensemble. Physiquement, je me sens bien. On m’avait mis au repos parce que j’ai été blessé, mais tout va bien. Je suis prêt pour la Coupe du monde… Ce qu’on ressent quand on débarque, c’est la même chose que quand on s’est qualifiés pour la Coupe du monde. C’était un rêve de gamin. Avoir cette opportunité de jouer la Coupe du monde est quelque chose de magnifique. Maintenant, on va continuer le travail pour bien représenter le Sénégal.»

Kalidou Koulibaly, défenseur : «On est sur la bonne voie»
«Cela fait plaisir d’être là. Cela faisait longtemps que le Sénégal n’était pas venu à la Coupe du monde. On est chanceux d’être parmi les 23 pour représenter le Sénégal. On va tout faire pour les représenter dignement. Quand on voit tout cet engouement qu’il y a derrière, cela donne envie de se battre pour le pays. Pour ce qui est de la préparation, je crois que le contenu était bien. On a essayé de bien jouer au football. La victoire d’hier (lundi contre la Corée 2-0) a fait du bien. Cela a donné de la confiance à tout le monde. On sait qu’on est sur la bonne route. Il faut continuer à travailler pour être au top lors du premier match de la Coupe du monde.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here