PARTAGER

La mort violente de l’étudiant Fallou Sène a secoué toute la classe politique, au point de sortir Idrissa Seck de la semi-léthargie dans laquelle il semblait être plongé depuis ces derniers temps. Il a tenu un point de presse hier à Thiès, pour s’en prendre aux Forces de l’ordre, et évoqué également d’autres sujets où, selon lui, l’action de Macky Sall est négative.

Idrissa Seck met en garde Macky Sall contre les dérives et exactions dont font usage les Forces de l’ordre pour réprimer les mouvements d’humeur des lycéens et étudiants : «Assas­siner nos enfants après avoir échoué dans son devoir premier de leur transmettre le savoir, c’est la dernière limite.» Hier, au cours d’un de point de presse tenu au Cyber Campus de Thiès, le Président du parti Rewmi a dénoncé le drame de l’Université Gaston Berger où le jeune étudiant Fallou Sène a été atteint par balle avant de rendre l’âme. Il a tenu à «dire solennellement au président de la République que c’est la dernière fois que nous tolérons que nos enfants soient lâchement assassinés. Je veux qu’il en prenne note et que ses forces de sécurité et de défense en prennent aussi note. C’est la dernière fois que nous tolérerons l’assassinat de nos enfants».  Un acte dramatique qui montre, selon lui, l’échec  des pouvoirs étatiques à trouver une solution  à la crise qui secoue depuis quelque temps le système éducatif en général.
«L’échec du gouvernement et du président de la République  en cette matière extrêmement sensible suffit à démontrer ce que nous avons toujours dit relativement à son incapacité et son incompétence.» Et le patron du parti Rewmi de rappeler cet extrait du Coran, quand le Seigneur dit : «Ne confiez pas la gestion de vos affaires aux incapables.» A ce titre, Idrissa Seck a énuméré les différents statuts qu’aurait acquis le Président Macky Sall. «Il avait déjà acquis le statut de violeur de la Constitution, d’un leader qui n’honore pas sa parole et ses engagements et celui manifeste d’incompétent assujetti aux finances étrangères  en plus de celui de bradeur de notre économie nationale au profit du capital étranger en cassant des  champions nationaux comme c’est le cas dans l’affaire Wari et Tigo.» Il ajoute : «Pour la première fois dans l’histoire des affaires, quelqu’un qui est issu du secteur des services a bâti une industrie dans le secteur des télécoms. Une prouesse que le Président Macky Sall avait accompagnée en signant un décret en sa faveur, avant de revenir sur ce décret sur demande du Président Macron. Ce qui est scandaleux, ignoble tout comme cela témoigne de sa faiblesse. C’est dire que, quand je le traite de sous-préfet de la France, j’ai été généreux. Il n’est même pas au premier échelon du plus petit fonctionnaire français.»
Le président de Rewmi ajoutera encore plus caus­ti­que : «N’empêche, tous les statuts qu’il a fini d’acquérir ne sont rien, comparés à ce nouveau statut d’assassin de nos enfants.» Et de regretter le fait qu’il ait réussi à transmettre sa peur à ses forces de sécurité et de défense, qui n’arrivent plus à assurer l’ordre sans tirer sur des enfants. Idrissa Seck va donc déclarer au Président Macky Sall cette vérité que l’ancien secrétaire d’Etat français aux affaires africaines  avait servie aux Présidents  Gbagbo et Wade. «En matière politique, le legs que vous laissez dans l’histoire est plus important que le temps que vous passez au pouvoir.»
nfniang@lequotidien.sn

2 Commentaires

  1. Même combat , même arrogance , même attitude fallacieuse dp des années et des années !
    Idy a une rancune haineuse envers Macky Sall , depuis que ce dernier est devenu président de la république…il lui en veut à mort !
    Les propos injurieux , des grossiers mensonges , et des propos diffamatoires…sont les seuls arguments que connaît Idy le mégalo-maniaque

  2. Idy mériterait d’aller au gnouf ! Dans quel pays sommes -nous ? Osez proférer des menaces et tenir des propos injurieux et diffamatoires à l’endroit du Président de la République… surtout venant d’un ignoble prétendant au suffrage des Sénégalais , pour être le futur chef de l’État du pays..
    Il est vrai qu’il n’a plus d’arguments , donc il voudrait devenir un martyr pour jouer au bamboula !
    Je le dis haut et fort , qu’il mérite d’aller en prison pour injures au Président de la république…ce bouffon a 2 balles. Dans d’autres pays , il y serait donc longtemps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here