PARTAGER

Au Sénégal, on ne veut plus de tête de Turc. Le Halpulaar Hamidou Dia s’est insurgé hier contre la tyrannie sémantique des Wolofs qui auraient colonisé jusque la lune, dixit. Et qui ne voudraient pas voir un dirigeant autre que Wolof à la tête de ce pays. En écho, son «parent» Abdoulaye Daouda Diallo s’engage, lui, dans une arène plus politique. Au livre blanc de Manko qui voulait peindre les dernières Législatives en noir, il réplique avec le sien qui donne une image idyllique de tout le processus, couronné d’ailleurs par les seules félicitations qui comptent vraiment pour lui, celles de son Président de chef. Plus blanc que lui, tu meurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here