PARTAGER

Le cadre d’action Podor Horizon 2019 est très remonté contre Cheikh Oumar Hanne. Ces membres de l’Alliance pour la Répu­blique (Apr) de ce département accusent le directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) «de poser des actes de défiance et d’insubordination ca­rac­térisés dans le cadre du processus d’animation et de fonctionnement» de leur parti dans cette localité. Pour ces proches de Abdoulaye Daouda Diallo, le maire de Ndioum vient de franchir le «rubicond en lançant un mouvement politique et, en trahissant tous ceux qui ont porté sa candidature aux dernières Législatives comme tête de liste».
Podor Horizon 2019 ne digère pas, en outre, l’«immixtion» de Farba Ngom dans le fonctionnement de l’Apr du département. Il accuse le responsable de Matam d’avoir pris l’initiative de «déplacer le chanteur Youssou Ndour à Ndioum pour une animation politique». Pour avoir une base solide et importante, le mouvement appelle Cheikh Oumar Hanne «à travailler à l’union des fils de la commune de Ndioum pour espérer glaner davantage de légitimité politique». Estimant que «sur le plan de la représentativité politique, le département de Podor représente un électorat sécure et fidèle au parti», ces Apéristes soutiennent que «toute action allant dans le sens de la relativiser sera vigoureusement condamnée et combattue avec la dernière énergie».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here