PARTAGER

Awa Marie Coll Seck, Mahmoud Saleh et Marième Badiane ministres d’Etat, Cheikh Kanté éjecté du Port de Dakar pour remplacer Abdou Aziz Tall… le Conseil des ministres d’hier, séance prise de contact du gouvernement Dionne 2, a permis au président de la République de faire quelques retouches dans son Cabinet.

La liste du gouvernement s’est arrêtée à 39 membres. Mais au Palais présidentiel, le chef de l’Etat poursuit les réaménagements, aussi bien dans son entourage que dans certaines directions. Hier, lors du Conseil des ministres, version «prise de contact» avec le gouvernement Dionne 2, Awa Marie Coll Seck qui, à la surprise générale, a été éjectée du ministère de la Santé au profit de Abdoulaye Diouf Sarr s’est retrouvée avec le portefeuille de ministre d’Etat auprès du président de la République. Dans les rangs des ministres d’Etat, Marième Badiane, jusqu’ici ministre-conseiller, a aussi rejoint Amath Dansokho et Mbaye Ndiaye. Macky Sall arme une de ses fidèles qui peine à s’affirmer sur le plan politique. Mais c’est une femme de confiance du Président qui, tout de même, lui donne satisfaction à la tête des femmes de Benno bokk yaakaar. Enfin Babacar Diamé, député Bby sortant et ancien président de la Com­mission de l’économie générale et des finances, se retrouve président de la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations. L’ex­pert-comptable, maire de Foun­diougne, va retrouver du service après sa non reconduction à l’Assemblée nationale.
Le Président Macky Sall a également changé le profil du ministre en charge du Suivi et de la mise en œuvre du Pse. Abdou Aziz Tall cède son fauteuil à Cheikh Kanté qui va quitter la direction du Port autonome de Dakar où est nommé l’ingénieur-statisticien et économiste Aboubacar Sadikh Bèye, précédemment directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). Pour Cheikh Kanté, cette permutation sent plus la sanction qu’une promotion. Lors des dernières Législatives, il avait monté un comité électoral parallèle à Fatick en dehors de celui de Benno bokk yaakaar. Dans ce ministère peu connu des Sénégalais, M. Kanté sera moins exposé au paysage politico-médiatique.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE