PARTAGER

Le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République (Apr) souligne qu’«avec la douloureuse disparition de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, le Sénégal vient de perdre un illustre défenseur de l’islam, un chantre de l’unité des confréries, un bâtisseur de paix et de concorde». Dans un communiqué, le parti présidentiel rappelle que le défunt avait inscrit sa mission et sa vie dans «l’ascétisme, la générosité, la piété et l’altérité, incarnant ainsi les valeurs positives qui doivent innerver notre vivre ensemble et féconder notre pratique religieuse conformément aux recommandations divines et à la Sunna du Prophète Mahomet (Psl)». Et de poursuivre : «Soufi avéré comme peuvent en attester sa vie terrestre et ses enseignements, fervent disciple de Cheikh Ahmadou Bamba, le vénéré Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké aura également marqué son khalifat et son époque par une grande œuvre de modernisation de la ville sainte de Touba, la construction de la grande mosquée Massa­likoul Jinaane à Dakar», indique le communiqué. A son successeur Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, l’Apr exprime son «soutien» et sa «solidarité» dans sa «noble mission».
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here