PARTAGER

Le sélectionneur Roberto Martinez était fier, mais surtout déçu après l’élimination des Diables Rouges, battus 0-1 par la France en demi-finale de la Coupe du monde, ce mardi à Saint-Petersbourg.
«C’est une terrible déception pour nous. Le match a été très fermé comme on s’y attendait, ça s’est joué sur un détail. L’attitude générale des joueurs était magnifique, ils ont tout donné jusqu’à la dernière seconde. C’est ce qu’il faut retenir. Mais dans le football, il n’y a qu’une équipe qui gagne. C’est un coup de coin qui fait la différence. Je suis fier, mais c’est la déception qui prime. Quand le résultat n’est pas là, on est forcément déçu. Maintenant il faut digérer cette déception. Il nous reste un match pour terminer en beauté», déclare Roberto Mar­tinez.
La Belgique peut encore réaliser son meilleur résultat en Coupe du monde, après la 4e place du Mondial 1986 au Mexi­que.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here