PARTAGER

carte_1871A Saint-Louis, plus de 1 194 personnes ont été déjà enregistrées à la date du 17 novembre, soit une moyenne de 100 par jour. Pour accéder à la seule commission de délivrance de la  carte d’identité communautaire et d’électeur, il faut obligatoirement s’inscrire la veille. Il y a quelques jours, il fallait même passer la nuit ou se réveiller très tôt et se bousculer pour espérer s’inscrire. Pour amoindrir les difficultés, une liste de 100 personnes est retenue par jour, la veille à partir de 14 heures pour les inscriptions du lendemain. Un nombre qui peut être légèrement dépassé au cas où la commission est en avance sur son travail. Dans ce cas, elle puise sur la liste d’attente. La commission qui compte 6 personnes, travaillant sous la supervision de la Commission électorale départementale autonome (Ceda) et des représentants des partis politiques, a également mis en place une forme d’organisation qui lui permet de prendre en charge les personnes du troisième âge et les handicapés tous les lundis, mais aussi les chefs de service entre 7h 30 et 8h. Elle envisage également de voir comment prendre en charge les élèves de la Terminale en vue de leur faciliter leur inscription.
Des personnes trouvées sur place ont invité dans leur ensemble l’Etat à multiplier les commissions en mettant une dans chaque quartier pour donner à un plus grand nombre la possibilité de s’inscrire.

cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE