PARTAGER

Après 10 ans de carrière musicale, la chanteuse saint-louisienne, Mama Sadio, a sorti son premier album. Dans cet album de dix titres présenté au public Samedi, elle retrace son tumultueux parcours musical entre autres thèmes d’actualité abordés.

C’est dans un hôtel de la place rempli de monde que Mama Sadio a partagé pour la première fois, le  contenu de ce nouvel album. Intitulé Diar diar ou parcours, cet album retrace les différentes péripéties des dix ans de carrière de la chanteuse saint-louisienne venue de son Dakar natal pour s’installer à Saint-Louis, une ville qui l’a adoptée et chérie et qu’elle dit porter dans son cœur. Dix années qu’elle a mises à profit pour affûter ses armes et préparer l’album. Le chiffre 10 est revenu plusieurs fois dans la cérémonie de présentation, car l’album compte aussi 10 titres dans lesquels la chanteuse aborde, entre autres, des thèmes comme la femme qui occupe pour elle une place de choix dans la société, l’éducation dont elle magnifie l’importance, la traitrise et l’ingratitude qui gangrènent de plus en plus la société sénégalaise où l’on ne considère que les riches.
D’autres sujets sont aussi abordés dans l’album comme le consommer local avec un plaidoyer pour la consommation du riz de la Vallée et un morceau dédié au Prytanée militaire de Saint-Louis et aux enfants de troupe, une école dont elle chante les performances tout en invitant les jeunes élèves à redoubler d’efforts dans leurs études pour l’intégrer.
Mais le morceau phare qui a retenu toutes les attentions, c’est Diar diar, un titre dans lequel Mama Sadio parle du long chemin qu’elle a parcouru depuis son arrivée à Saint-Louis en 1998, mais aussi de sa carrière musicale qui a connu des hauts et des bas. Une carrière ponctuée de difficultés en tous genres mais dont l’aboutissement est la réalisation de cet album, qui est une synthèse de plusieurs genres musicaux avec des morceaux chantés en plusieurs langues.
Malgré tout le temps mis dans la réalisation de ce premier album, Mama Sadio, qui en est à son premier album, est pourtant bien connue du public saint-louisien grâce à sa présence remarquée sur la scène musicale à travers des prestations dans les boîtes et autres lieux publics où elle a toujours séduit par sa belle voix aux côtés des musiciens de son groupe «Sunu Jant», composé exclusivement de jeunes saint-louisiens déjà rompus à la tâche.

cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE